Lachine & Dorval
11:58 3 novembre 2020 | mise à jour le: 3 novembre 2020 à 11:58 temps de lecture: 4 minutes

Refonte des trajets de la STM à Lachine et LaSalle

Refonte des trajets de la STM à Lachine et LaSalle
Photo: Archives Métro MédiaLa ligne d'autobus 496 – Express Victoria dessert principalement les usagers du secteur de Lachine.

Fusionner des lignes d’autobus, favoriser les trajets vers les lieux populaires et les artères les plus courues, ce sont des propositions qui ont été soumises par la Société de transport de Montréal (STM), lors d’une présentation publique destinée aux citoyens de Lachine et de LaSalle, la semaine dernière.

L’augmentation de la fréquence des passages dans le secteur a été ciblée comme la priorité des citoyens, selon des sondages effectués par l’organisation. C’est dans cette optique que cinq changements potentiels ont été suggérés à la centaine de participants à la séance d’information virtuelle.

Parmi celles-ci, rassembler les trajets qui parcourent des routes similaires, afin de prioriser certaines lignes, et y augmenter le nombre d’autobus qui y passent.

«Par exemple, deux parcours pourraient être fusionnés afin que les passages s’y effectuent à chaque 15 minutes, au lieu de 20 minutes», a illustré le conseiller de la STM, Vincent Pelletier-Bonenfant.

Une hiérarchie des rues selon leur achalandage pourrait aussi être créée, afin que le nombre de passages soit plus fort dans les artères les plus courues, comme la rue Victoria de Lachine ou le boulevard Newman de LaSalle.
En revanche, les fréquences pourraient être réduites à 30 minutes sur des rues comme Notre-Dame, à Lachine.

Limiter les durées

Les correspondances vers les modules lourds, tels que le réseau de métro et prochainement le Réseau express métropolitain (REM) pourraient être augmentées. Cela aurait pour effet de réduire la durée des trajets, estime le STM.

En ce sens, plus de lignes vers des lieux publics populaires pourraient être proposées, comme au campus Loyola de l’Université Concordia, à l’aéroport de Montréal-Trudeau ou vers la rue Wellington de Verdun.

«Des parcours pourraient aussi être ajoutés en fonction de projets de développements immobiliers, allant de pair avec l’évolution de la population», explique M. Pelletier-Bonenfant.

Finalement, les secteurs où les transports sont moins utilisés, tels que le secteur industriel de Lachine ou le quartier Saint-Pierre, se verraient ajouter plus de trajets vers le réseau de métro. L’objectif serait d’augmenter l’attractivité de ces zones.

Pour l’instant, aucun budget ni échéance n’a été fixé pour cette refonte.

Pour poser des questions, ou proposer des solutions, visitez le parlons-en.st.info

20%

Une personne sur cinq du secteur Lachine-LaSalle utilise le transport en commun pour se rendre au centre-ville de Montréal.

Ils ont dit

  • «La refonte tombe à point parce que la population se développe à vitesse grand V à LaSalle. On souhaite devenir un arrondissement dans lequel moins d’automobiles circulent, et le transport en commun est privilégié.» – Manon Barbe, mairesse de LaSalle.
  • «Il me semble qu’on ne fait pas le juste part et on ne met pas les efforts nécessaires dans les parcs industriels pour garder la rétention de la main-d’œuvre.» – Bernard Blanchet, ancien conseiller de Lachine
  • «Je pense que l’utilisation peut être améliorée de façon très importante[…] Plusieurs personnes âgées et à mobilité réduite n’utilisent pas le transport en commun parce qu’il manque d’efficacité sur certaines lignes.» – Richard Deschamps, conseiller de ville à LaSalle.
  • « Profitez de cette opportunité en or d’influencer les décisions de la STM. Ce n’est pas à tout les jours que vous pouvez vous faire entendre afin d’améliorer la fréquence des bus et créer des trajets plus direct qui répondent mieux à vos besoins», Maja Vodanovic, mairesse de Lachine

Articles similaires