Lachine & Dorval
10:29 24 novembre 2020 | mise à jour le: 1 décembre 2020 à 13:35 temps de lecture: 2 minutes

Levée de boucliers contre un projet immobilier

Levée de boucliers contre un projet immobilier
Photo: Éric MartelLe commerce Boathouse devra être rasé. Il pourrait être remplacé par un projet résidentiel.

Un scrutin référendaire a été demandé par les résidents du secteur du rond-point Dorval, car ceux-ci s’opposent à un changement de zonage qui permettrait le développement d’un projet immobilier locatif.

Ce sont 54 signatures qui ont été amassées, soit 19 de plus que le seuil minimal exigé pour demander un scrutin. Il n’est cependant pas certain qu’un référendum soit tenu, puisque le promoteur pourrait abandonner le projet. La Cité de Dorval pourrait aussi annuler le règlement de changement de zonage.

«C’est trop tôt pour savoir ce qui se passera, tranche le maire Edgar Rouleau. Nous discuterons avec le propriétaire du terrain et le promoteur au cours des prochains jours.»

L’élu s’attendait à ce que les citoyens demandent la tenue d’un référendum. «C’est la démocratie qui mène. Les gens qui demeurent près du projet avaient le droit de parler, et je respecte qu’ils l’aient fait», souligne-t-il.

Si le changement de zonage ou le projet ne se produit pas, un référendum devra être tenu avant le 20 mars. Seuls les citoyens demeurant dans la zone visée pourront voter, et aucun taux de participation minimal ne sera exigé pour que le référendum soit considérer valide.

Le développement prévoit l’aménagement de 175 logements locatifs d’une à trois chambres dans un immeuble pouvant atteindre 11 étages. Le promoteur du projet, Placements Sergakis, n’a pas donné suite à nos demandes d’entrevue.

L’an dernier, un changement de zonage pour la construction d’une résidence de personnes âgées sur ce même site avait été contré par une demande de scrutin référendaire.

Articles similaires