Lachine & Dorval
16:04 6 janvier 2021 | mise à jour le: 6 janvier 2021 à 16:04 temps de lecture: 3 minutes

Expansion à prévoir à Dorval

Expansion à prévoir à Dorval
Photo: ArchivesLe maire de Dorval, Edgar Rouleau.

Plusieurs projets résidentiels seront annoncés à Dorval au cours des prochaines années, entrevoit le maire Edgar Rouleau. Nombreux promoteurs aimeraient construire des tours à condo dans le secteur du rond-point Dorval, explique l’élu.

«Nous avons tellement de demandes, au point où je vois mal tout se concrétiser. À moment donné, il va manquer de monde pour habiter dans ces condos», ironise-t-il.

Un immeuble à logements devait être notamment construit à l’angle des avenues Carson et Dorval, sur le site de l’ancien restaurant Place Tevere. La construction a toutefois été ralentie par la pandémie.

Une habitation à loyer modérée (HLM) doit aussi être inaugurée sur l’emplacement de l’ancien Centre Elizabeth Russell de l’avenue Dawson. Une demande de subvention a été adressée au gouvernement du Québec à ce sujet.

C’est l’arrivée potentielle du Réseau express métropolitain (REM) qui susciterait l’intérêt des promoteurs, estime M. Rouleau. S’il est certain que le projet se concrétisera, le maire espère qu’une connexion sera construite entre la station du REM à l’aéroport Montréal-Trudeau et la gare de Via Rail.

À ce sujet, une étude de 2 M$ sur la faisabilité de ce prolongement avait été annoncée par le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, en 2019. Ses résultats demeurent inconnus.

«J’en parle à notre député fédéral, Anju Dhillon depuis plus d’un an. C’est dans sa cour parce que de notre côté, on n’arrive pas à comprendre ce qui se passe dans ce dossier.»

Ajustements

Le développement de la Cité amènera un plus grand achalandage, si bien qu’un système de vignettes de stationnement sera implanté afin de réserver des espaces aux résidents.

De nouvelles restrictions de stationnement devaient être annoncées en 2020, mais Dorval a décidé d’attendre, préférant «centrer ses énergies dans la gestion de la pandémie.»

«Il y a plusieurs projets, mais il faudra attendre avant de voir de nouveaux logements être construits. C’est pour cela que nous n’étions pas pressés», défend M. Rouleau.

L’une des problématiques actuelles est que les voyageurs se stationnent dans la Cité pour une longue durée. «On voit régulièrement des gens laisser leur voiture, et prendre un taxi vers l’aéroport. Ça dérange les citoyens qui n’ont nulle part où se garer», explique le maire.

Au cours de la prochaine année, l’acquisition de la marina de la pointe Picard par la Cité devrait également être officialisée.

«Tout devait se conclure en décembre, mais ça se retarde pour des raisons administratives au niveau fédéral. C’est dommage pour nos citoyens, car nous sommes prêts à acheter le site depuis longtemps», se désole M. Rouleau.

L’endroit accueillerait la deuxième marina de Dorval, après le Yacht-club Royal Saint-Laurent, un club privé. Le site pourrait être réservé aux résidents. Des activités de kayak, canot et voile pourraient y être offertes.

Articles similaires

10:35 7 février 2020 | mise à jour le: 7 février 2020 à 10:35 temps de lecture: 2 minutes
Projet controversé