Lachine & Dorval
05:00 22 avril 2021 | mise à jour le: 7 juin 2021 à 14:47 temps de lecture: 3 minutes

Changements climatiques: un fonds pour financer la transition énergétique

Changements climatiques: un fonds pour financer la transition énergétique
Photo: Josie Desmarais/MétroLe président-directeur général de la FGM, Karel Mayrand.

Un fonds dédié à la lutte contre les changements climatiques, le renforcement de la résilience environnementale et l’accélération de la transition énergétique a été mis sur pieds par la Fondation du Grand Montréal (FGM). Le lancement du Fonds collectif pour le climat et la transition écologique est officialisé par un financement de 500 000$ de la part de la fondation.

Ce fonds vise à entreprendre plusieurs projets articulés autour de cinq axes d’intervention — la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), l’adaptation des changements climatiques, la sensibilisation, la recherche et les projets hors catégories.

«L’idée est de renforcir les capacités financières des organisations et des groupes citoyens engagés pour la transition énergétique localement et d’accroître la portée et l’impact des projets les plus innovants.» –Karel Mayrand, président-directeur général de la FGM

L’un des projets d’envergure qui sera soutenu en partie par le fonds collectif est le Partenariat climat Montréal. Cette initiative, regroupant plusieurs grands acteurs du monde des affaires, de l’environnement et domaine universitaire, a pour but réduire de 55% les émissions GES de la ville. La Fondation Trottier a d’ailleurs déjà octroyé un montant de 600 000$ au fonds de la FGM pour la réalisation de ce projet.

«Ce modèle de collaboration avec les autres organismes et le gouvernement est quelque chose qu’on aimerait davantage explorer dans le futur» ajoute M. Mayrand.

Un second projet visant la protection des milieux naturels et agricoles, surnommé la Ceinture verte, et un volet recherche et développement sont également en élaboration.

«Quand on aura complété ces trois grands volets, on pourra voir ce qu’on peut offrir aux plus petits organismes et projets d’initiation citoyenne», commente le président de la fondation.

À noter que la FGM peut uniquement financer les projets des organismes reconnus comme étant de bienfaisance.

Investissement responsable

L’une des sources de revenus importantes pour la FGM est son fonds d’investissement (FIFGM). Après avoir réitéré son adhésion aux Objectifs de développement durable des Nations Unies, FGM souhaite adopter une nouvelle politique de placement écologiquement responsable d’ici la fin de l’année.

«On a mis sur pieds une équipe de travail consacré à l’investissement responsable, dont le mandat est d’aligner nos placements à des valeurs de la mission environnementale.» – Lise Charbonneau, vice-présidente à l’administration, finance et placements de la FGM

L’objectif est d’intégrer des critères environnementaux et sociaux afin de sélectionner des placements permettant de réduire l’empreinte carbone dans les investissements de la FGM.

La fondation a connu un taux de rendement brut de 11,33% en 2020. Ses actifs représentent 373 M$ répartis dans les 704 fonds qu’elle gère.

Articles similaires