Lachine & Dorval

Nonnina déménage au Marché de Lachine

Le Marché de Lachine se trouve au 1865 rue Notre-Dame. Photo: Nonnina, Gracieuseté

Le restaurateur italien, Nonnina, agrandit ses opérations et souhaite recevoir un plus grand nombre de clients. Pour ce faire, l’entreprise familiale déménagera à la porte voisine.

La taille du local qu’utilise actuellement le restaurateur limite la capacité d’accueillir la clientèle. «On veut offrir plus de choix et plus de produits. On veut également que les clients puissent s’asseoir pour manger», rapporte le propriétaire du Nonnina, Massimo Cappellano. 

L’entreprise familiale a été fondée il y a près de deux ans. Le concept initial était de servir de la nourriture italienne par l’intermédiaire d’un camion-nourriture. Nonnina a ensuite observé une effervescence lors de la pandémie, ce qui a mené à un changement de vision.

«Les foodtrucks ne fonctionnaient plus avec la COVID, et le magasin est devenu très occupé dans la dernière année», indique M. Cappellano. 

Le Marché de Lachine appartient à l’arrondissement. Le conseil a octroyé un bail de cinq ans à l’entreprise lachinoise pour la somme de 220 000$. L’ancien locataire du local, le Marché Station Angus, avait déposé un bilan de faillite en janvier 2020.

Le marché est en phase de rénovation afin d’accueillir le nouveau locataire d’ici février 2022.

On est très heureux d’être à Lachine. On connaît nos clients et ils nous supportent énormément.

Massimo Cappellano, propriétaire du Nonnina

Un bâtiment historique

Le premier marché de Lachine était situé sur le site actuel de l’Hôtel de Ville, soit près du boulevard Saint-Joseph. Un incendie a détruit le bâtiment en 1866, laissant Lachine sans marché public.

Au début du 20e siècle, Lachine était en plein essor démographique. Avec l’arrivée de plusieurs manufactures, la population de la ville passe de 3000 à près de 10 000 résidents. C’est finalement le 9 décembre 1908, lors de la séance du conseil municipal présidée par le maire Jean-Baptiste Deschamps, que les élus votent le règlement no 124. Cette résolution prévoit l’installation d’un nouveau marché public et l’emprunt d’une somme de 25 000$ pour sa construction et l’achat du terrain.

Les services de l’architecte Dalbé Viau sont retenus pour le projet. M. Viau était également le concepteur de l’église des Saints-Anges Gardiens et maire de Lachine de 1925 à 1933.

Terminé en 1909, le bâtiment a encore une fois été détruit par les flammes le 8 octobre 1929. Sa reconstruction a permis l’ajout d’un restaurant et servira également de terminus pour la ligne d’autobus 90.

Le déclin du marché a débuté vers les années 1960 avec le développement des banlieues et un peu plus tard, l’apparition des supermarchés dans les villes avoisinantes. Le restaurant devient un café au début des années 1980. L’arrondissement de Lachine a entrepris des travaux majeurs de rénovation au printemps 2004. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet