Soutenez

Retour sur les moments marquants de 2021 à Lachine et Dorval

Photo: Métro Média

En cette fin d’année, Métro Lachine & Dorval vous propose un retour sur les événements locaux qui ont retenu l’attention au cours des 12 derniers mois.


Janvier


Catastrophe environnementale

L’année 2021 a commencé abruptement alors qu’un employé de l’entreprise Pepco a pompé 20 000 litres d’essence dans un réservoir ayant une capacité de 5000 litres. Cette erreur humaine a entraîné le déversement de milliers de litres d’essence dans le ruisseau Bouchard situé tout près de l’aéroport Montréal-Trudeau, à Dorval.

Le ruisseau Bouchard est l’un des dernier cours d’eau à ciel ouvert restant à Montréal.
Métro Média Archives

Une collaboration entre la Cité, Aéroports de Montréal et les services environnementaux de la Ville de Montréal a été nécessaire afin de nettoyer rapidement les dégâts de cette catastrophe environnementale.

Le ruisseau Bouchard se trouvait déjà dans un état précaire depuis quelques années, alors qu’il était autrefois une excellente source de barbottes pour les pêcheurs.

Amazon consolide sa présence à Lachine

Le géant de la vente en ligne a confirmé l’arrivée d’un nouveau poste de livraison aux 1100 et 1200, rue Norman à Lachine. Le projet, qui est toujours en construction, engendrera la création de centaines d’emplois à temps plein et à temps partiel.

Ce nouveau poste fait partie des trois premiers en son genre au Québec. Les deux autres établissements seront situés à Laval.

La dernière étape du processus d’expédition des commandes d’Amazon est effectuée dans ces postes de livraison. Les colis y sont acheminés depuis les centres d’exploitation, comme celui, déjà opérationnel, de Lachine, avant d’être livrés aux clients.

La mairesse de Lachine, Maja Vodanovic, s’est réjouie du fait que l’arrondissement était «une bonne option» en matière de logistique et de transport pour l’entreprise internationale.


Février


Année difficile pour ADM

La pandémie a frappé de plein fouet Aéroports de Montréal (ADM), qui avait encaissé des pertes de 235 M$ en 2020. C’est avec inquiétude que la société a débuté la nouvelle année alors qu’elle faisait face à une industrie encore paralysée par la crise sanitaire mondiale.

Devant cette réalité, ADM a prédit qu’il faudra attendre à 2024 pour le retour du taux de fréquentation habituel dans les aéroports de la société, dont l’aéroport Montréal-Trudeau, à Dorval. De plus, l’organisme a prévu de retrouver sa croissance financière d’ici 2028 seulement. D’ailleurs, ADM a dû réduire sa main-d’œuvre de 30% au milieu de la crise.

Le nouveau variant du virus de la COVID-19, Omicron, pourrait davantage compliquer la situation de la société de transport aérien.

Aéroport Montréal-Trudeau
Métro Média Archives

Protéger les berges

Un montant de 85 M$ a été débloqué par le gouvernement fédéral en collaboration avec la Ville de Montréal pour aménager 10 km de berges dans cinq parcs riverains de la métropole. Près de la moitié de ce montant a été attribué pour l’aménagement des rives de Lachine.

Le nouveau parc riverain et les berges du parc René-Lévesque sont les principaux lieux auxquels ont été consacrés ces investissements. Au total, c’est plus de 3,5 km de berges qui seront réhabilitées dans l’arrondissement.

Ce montant a été bien accueilli alors que l’importance des parcs et des espaces verts à Montréal a été particulièrement reconnue durant la crise sanitaire. La stabilisation des berges à Lachine devrait se poursuivre d’ici les trois prochaines années.

Premiers plans pour Lachine-Est

Le plan d’ensemble de Lachine-Est a été l’une des premières occasions pour les résidents de l’arrondissement d’observer le travail de préparation en cours concernant le futur écoquartier de Lachine.

Ce plan prévoyait de mettre la mobilité active au centre des priorités. La majorité des déplacements se ferait par la rue Victoria avec l’arrivée d’un tramway. Également, la majorité des rues du nouveau quartier offrirait des voies partagées en plus de 2,2 km supplémentaires de voies cyclables.

De plus, comme il s’agit d’un écoquartier, une attention particulière a été portée à la création de plusieurs espaces naturels, soit trois fois plus d’espaces verts et communs autour des bâtiments.

Le plan d’ensemble a également dévoilé le fait que la vocation de ce futur quartier sera principalement résidentielle. Seulement des entreprises et industries légères pourront s’y installer.


Mars


Souliers faits à base de pomme

L’ingéniosité entrepreneuriale des élèves du collège Sainte-Anne en a surpris plusieurs alors qu’ils ont lancé une gamme de chaussures unisexes, véganes et fabriquées à base de produits recyclés, les souliers Scoloco.

L’aventure, qui a commencé a en 2018, a nécessité la participation de 350 élèves et 22 mois de travail. Le projet avait pour objectif d’initier des élèves de 4e et 5e secondaire au monde de l’entrepreneuriat.

Les élèves Victoire Cohen-Dujardin et Denis Melnyk accompagnés par leur enseignante, Marilou Bourassa.
Métro Média Archives

Le cuir des chaussures Scoloco est essentiellement fait à base de résidu de pomme. Les semelles sont faites de caoutchouc naturel et recyclé, les lacets sont en cotons biologiques et le support, en carton recyclé.

Scoloco possédait déjà trois designs d’imprimés sur ses souliers et prévoyait en ajouter au cours de l’année suivante. De plus, l’entreprise souhaite augmenter la production une fois la pandémie terminée.

Julie-Pascale Provost à la mairie

L’ancienne conseillère du district du Canal de Lachine, Julie-Pascale Provost, a annoncé sa candidature à la mairie de l’arrondissement de Lachine. Mme Provost misait sur des valeurs comme la transparence et la communication entre l’administration et les résidents.

L’ancienne conseillère avait rejoint la vie politique en 2017 afin de «favoriser une démocratie saine et ouverte». Cet objectif n’avait pas été atteint par l’administration de Maja Vodanovic, selon Mme Provost.

Elle a ensuite rejoint les rangs de Denis Coderre au sein d’Ensemble Montréal pour une courte durée. Mme Provost s’est rapidement fait montrer la porte par M. Coderre, puisqu’elle n’a pas fourni une preuve de vaccination contre la COVID-19.

Josée Côté, qui était initialement candidate pour un poste de conseillère d’arrondissement, a pris le relais de la candidature pour la mairie de Lachine sous la bannière d’Ensemble Montréal.


Avril


Sam Tabak en expansion

L’entreprise familiale et spécialiste de vêtements urbains Sam Tabak a ouvert une seconde boutique sur la rue Notre-Dame à Lachine. C’est une capacité d’adaptation aux nouvelles tendances et technologies qui permet à Sam Tabak de prospérer près de 80 ans après sa création.

La deuxième boutique est située au 915, rue Notre-Dame.
Métro Média Archives

Cette nouvelle boutique se concentre sur la vente de vêtements de sport de marques griffées pour hommes. La première adresse a continué de vendre des produits pour les femmes et les enfants.

Fondée en 1942 par Sam Tabak, la boutique de vêtements s’est adaptée aux différents goûts du jour, débutant par la vente de complets et de chapeaux de feutre avant de passer par les années rock and roll, disco, heavy metal et hip-hop.

L’entreprise s’est également adaptée aux changements engendrés par la vente en ligne, ce qui lui a permis d’assurer sa prospérité durant la pandémie.

Retrait de l’injonction des plaisanciers

L’Association des plaisanciers du port de plaisance de Lachine (APPPL) avait fait appel au tribunal pour suspendre toute décision tendant à interrompre les opérations du port de plaisance, à l’automne 2020.

Un épuisement des ressources financières est venu à bout des plaisanciers, qui ont retiré leur demande d’injonction. Josée Côté, qui était toujours à la tête de l’APPPL avant de se lancer en politique municipale, a qualifié cette situation de semblable à «David contre Goliath».

De plus, le ministère de la Justice a reconnu dans une lettre que le bail de location dont bénéficiaient les plaisanciers de Lachine n’assurait pas la présence d’une marina ou d’installations en permettant l’exploitation.

À cette étape du conflit, plusieurs plaisanciers ont relocalisé leurs activités ailleurs, notamment en Ontario. Environ 450 plaisanciers ont été affectés par la fermeture de la marina.

Réaménagement de la rue Notre-Dame

La Ville de Montréal et l’arrondissement de Lachine ont annoncé un projet de réaménagement majeur prévu sur cinq ans sur le rue Notre-Dame, entre la 6e et la 19e Avenue.

Les nombreuses mesures prévues dans le cadre de ce projet visaient à encourager la relance économique du commerce de détail dans un contexte postpandémique. Par exemple, la Ville a prévu des travaux de reconstruction des infrastructures d’égout et d’aqueduc, ainsi que l’enfouissement des fils électriques d’Hydro-Québec.

Également, un appel a été lancé aux designers urbains de Montréal, notamment pour lancer des idées de revitalisation de la rue Notre-Dame. Trois concepts ont été retenus, soit Dame Flore, Merci de bien vouloir flâner et Quai Notre-Dame. Les résidents ont ensuite été invités à voter pour leur concept préféré.


Mai


Fermeture du Soccerplex Catalogna

Le centre sportif a dû fermer ses portes en raison de difficultés financières causant sa faillite. L’acheteur du site souhaitait démolir le Soccerplex pour construire des logements résidentiels. Le développeur potentiel avait refusé d’offrir plus de détails sur la vocation future du site.

Le Soccerplex Catalogna
Métro Média Archives

Ayant été en fonction pendant plus de 20 ans, le Soccerplex Catalogna était l’un des plus importants centres sportifs dans l’Ouest-de-l’Île. Il abritait d’ailleurs l’association Soccer Lac St-Louis, la plus grande en son genre dans la province.

Plusieurs citoyens, anciens joueurs professionnels et élus, tels qu’Enrico Ciccone, le député de Marquette, ont partagé leur mécontentement quant à l’offre d’installations sportives à Montréal.

La vaccination à l’auto

La première clinique de vaccination contre le virus de la COVID-19 à l’auto ouvrait ses portes, ou plutôt son stationnement, à l’aéroport Montréal-Trudeau. Plus de 370 personnes ont reçu une dose lors de la première journée.

Le centre de vaccination a connu un bon départ, mais n’a jamais réussi à atteindre son objectif de 4000 personnes vaccinées par jour. En fait, la barre des 1000 doses distribuées en une seule journée a seulement été observée une seule fois, au mois de mai.

Malgré ce faible taux de participation, les citoyens qui ont visité le site ont dit que le fait d’être dans leur voiture lors de l’inoculation leur a apporté un sentiment de sécurité supplémentaire.

Le centre de vaccination à l’auto a finalement fermé ses portes au mois de septembre.


Juin


Première pelletée de terre pour Square d’Orval

La construction d’un projet résidentiel d’énormes proportions a débuté à Dorval. La forme finale du Square d’Orval requérant un investissement de 350 M$ devrait atteindre 16 étages.

Le zonage du secteur permettait seulement la construction d’un immeuble à huit étages. La modification du règlement pour permettre cette construction monstre a fait l’objet d’une certaine résistance de la part des résidents de la Cité.

Plus d’une centaine de Dorvalois ont signé une pétition pour mettre fin à ce projet, sans succès. Conscient de l’empreinte visuelle d’une telle construction, le promoteur a promis un style architectural épuré et la construction d’un parc public à proximité du complexe.

Le nom Square d’Orval fait référence au nom de l’ancien propriétaire du secteur à la fin du 17e siècle, Jean-Baptiste Boucher d’Orval.

Transition au parc riverain

Anciennement connu sous le nom du Port de plaisance, le nouveau parc riverain a été l’hôte de plusieurs activités transitoires tout au long de l’été. Les résidents ont notamment pu participer à des activités nautiques, culturelles et sociales.

De plus, une aire de restauration et trois scènes de spectacles ont été installées sur la péninsule de l’ancienne marina de Lachine. L’arrondissement y a d’ailleurs accueilli le Festival de musique émergente (FME).

L’administration de Lachine et Robert Beaudry lors du dévoilement du parc riverain.
Métro Média Archives

L’administration de Maja Vodanovic et le responsable des grands parcs pour la Ville de Montréal, Robert Beaudry, ont profité de l’occasion pour confirmer l’exclusion de la proposition d’une «marina hybride». L’intention de la métropole était claire: rendre le parc riverain accessible à tous.

Des montants totalisant 25 M$ seront investis au cours des trois prochaines années pour réaliser la version définitive du parc, en 2025.


Juillet


Agrandissement de l’Hôpital de Lachine

Le gouvernement provincial a annoncé un financement de plus de 200 M$ permettant de bonifier le projet de modernisation de l’Hôpital de Lachine. Ces travaux prévoient la construction d’un nouveau bâtiment de six étages, d’un nouveau bloc opératoire et d’une liaison avec le bâtiment actuel.

Un nouvel édifice accueillera notamment les services d’urgence, de soins intensifs et de médecine de jour, les unités de soins de médecine, de chirurgie et de soins palliatifs.

L’Hôpital de Lachine, autrefois appelé Hôpital Saint-Joseph, a jadis également connu une difficile pandémie alors que les cas de la grippe espagnole et de tuberculose l’avaient frappé vers la fin des années 1910.

Les travaux de rénovation devraient être finalisés en 2026.

Art mural à l’entrée de Lachine-Est

À la demande de la Maison des jeunes l’Escalier, l’arrondissement de Lachine a fait appel aux talents d’un muraliste afin d’améliorer visuellement l’entrée du futur écoquartier sur l’avenue Georges-V.

Dodo Ose, un artiste d’origine française reconnu mondialement a produit une œuvre à la suite d’un processus de médiation avec les résidents du secteur afin de bien représenter l’identité lachinoise.

Le projet d’art mural de Dodo Ose au 326, avenue Georges-V.
Métro Média Archives

Intégrant différents symboles dans un paysage surréaliste, Dodo a peint une scène rappelant le bord de l’eau et le parc René-Lévesque afin de souligner l’importance de la relation entre l’eau et la communauté lachinoise. Cette inspiration est provenue également de l’avenue, à proximité, portant le nom de Skaniatarati, qui signifie «de l’autre rive» en Kanien’kéha, la langue mohawk.


Août


Baseball lachinois en force

Le baseball lachinois a été bien représenté à l’extérieur du Canada grâce aux efforts de Matys Gagnon, 17 ans, receveur pour la formation U18 de l’Académie de baseball du Canada (ABC).

Son équipe a participé à quatre tournois lors d’un périple chez nos voisins du Sud, soit en Ohio, deux en Indiana et finalement un au Kansas. L’équipe de Matys a remporté le tournoi d’Indianapolis et celui de Kansas City en plus de se frayer un chemin jusqu’à la finale et la demi-finale des deux autres championnats.

Matys Gagnon
Métro Média Archives

De plus, ces tournois sont généralement d’excellentes occasions pour les joueurs de se faire remarquer par des recruteurs du circuit collégial américain. Matys aurait potentiellement attiré le regard d’une école.

Le Lachinois est le produit de l’Association de baseball amateur de Lachine (ABAL), pour laquelle il a joué jusqu’à l’âge de 15 ans.

Création de logements abordables

Les Sœurs de Sainte-Anne ont annoncé que leur maison-mère allait être reconfigurée afin d’accomplir une nouvelle mission d’entraide. Dans son changement de vocation, le bâtiment historique accueillera 270 logements sociaux.

En plus de cette conversion majeure, une nouvelle résidence destinée aux Sœurs, des condos et des espaces verts pour l’usage de la communauté lachinoise seront créés.

Malgré le fait que la reconstruction des lieux entraînera inévitablement des modifications majeures au bâtiment, les façades historiques de la maison-mère seront conservées. Les Sœurs tenaient également à garder la chapelle.

L’immeuble avait été acquis par les Sœurs de Sainte-Anne en 1900 afin d’en faire un centre de formation pour les jeunes femmes appelées à la vocation religieuse.


Septembre


Fin du ruisseau Meadowbrook

Montréal a décidé de canaliser le réseau d’eau pluviale alimentant le ruisseau Meadowbrook à la suite d’une décision de la Cour d’appel rendue en janvier 2021.

La métropole construira une digue ainsi qu’un système d’égout sanitaire et pluvial. Les travaux devraient se terminer à l’été 2022. La grande majorité de l’eau qui alimentait le ruisseau sera redirigée vers cette canalisation souterraine, entraînant ainsi son assèchement.

La contamination et la pollution du cours d’eau, qui proviennent de raccordements inversés illégaux sur les territoires de Côte-Saint-Luc et de Montréal-Ouest, sont à la source de cette saga judiciaire. Plusieurs experts et citoyens ont critiqué le manque de prévoyance de la Ville de Montréal dans ce dossier, condamnant ainsi le tronçon de 200 mètres de la rivière Saint-Pierre.

Sauvetage sur le lac

Un jeune étudiant a été secouru par la Garde côtière auxiliaire canadienne (GCAC) après avoir été plus d’une heure à la dérive sans veste de sauvetage dans les eaux du lac Saint-Louis.

Liang Qi s’est aventuré sur le cours d’eau à l’aide d’une planche à pagaie à partir de la plage de Beaconsfield.

C’est un plaisancier du nom de John Deakin qui a aperçu une planche à la dérive et a immédiatement contacté les autorités nautiques. Le fort courant avait fait tomber l’étudiant de son embarcation. L’unité 43 de la GCAC, dirigée par le commandant Brian Sackman, a finalement secouru Liang Qi alors que ce dernier était au bout de ses forces.

Brian Sackman et Liang Qi (à gauche) accompagnés de l’unité 43, qui a effectué le sauvetage.
Métro Média Archives

Par chance, il s’est sorti de cette péripétie indemne. L’incident a servi de mise en garde contre les risques associés à la pratique des sports nautiques sans préparation adéquate.

Le départ d’Edgar Rouleau

Maire de Dorval depuis 16 ans, Edgar Rouleau a annoncé sa retraite de la politique municipale en cédant la candidature pour son poste au conseiller de la Cité, Marc Doret.

M. Rouleau, qui a célébré son 75e anniversaire en décembre, a tiré sa révérence après une carrière de 39 ans au service des résidents. Avant d’être élu maire en 2005, il était conseiller municipal pendant 23 ans. Il a quitté la vie politique pour passer plus de temps avec sa famille, notamment avec sa femme, Monique.

M. Rouleau a promis de rester actif dans la communauté dorvaloise en tant que citoyen.


Octobre


Montréal en deuil

Le décès de Pierre Lacroix, pompier de la caserne 64 à Lachine, a été confirmé à la suite d’une opération de sauvetage près des rapides de Lachine. Le premier répondant et son équipe répondaient à un appel de détresse sur les eaux froides du fleuve Saint-Laurent. L’embarcation de deux plaisanciers était tombée en panne en soirée.

Métro Média Archives

La communauté montréalaise s’est unie pour souligner l’effort ultime du pompier. Une chapelle ardente a été organisée en l’honneur de M. Lacroix. De plus, une pétition citoyenne ayant amassé plus de 10 000 signatures pour nommer le sentier qui traverse les arrondissements de Verdun, de LaSalle et de Lachine en bordure du fleuve Saint-Laurent en l’honneur du pompier.


Novembre


Fermeture partielle de l’urgence

Un manque critique d’infirmières et d’inhalothérapeutes a forcé la fermeture partielle de la salle d’urgence de l’Hôpital de Lachine, le seul centre hospitalier francophone de l’Ouest-de-l’Île.

Cette fermeture s’est traduite par un fardeau supplémentaire pour les autres hôpitaux à proximité. Le député de Marquette, Enrico Ciccone, et la mairesse de l’arrondissement de Lachine, Maja Vodanovic, ont participé à une mobilisation regroupant des citoyens, médecins, infirmières et personnel soignant afin d’exprimer leur désaccord avec cette décision du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Métro Média Archives

Le Dr Paul Saba, jugeant que la rupture des services mettait en danger la communauté de Lachine, avait déposé une demande d’injonction pour forcer la réouverture complète de l’urgence, sans succès.

La fermeture partielle se poursuit encore jusqu’à une date indéterminée en janvier 2022.

Élections municipales

À Lachine, les électeurs ont offert un deuxième mandant à Maja Vodanovic, qui s’est emparée de la mairie de l’arrondissement. Du côté de Dorval, les résidents ont choisi de faire confiance à Marc Doret, le successeur d’Edgar Rouleau au sein du parti Action Dorval. Les deux élus ont remporté des victoires écrasantes.

Le reste de l’équipe de Mme Vodanovic a également été sélectionné pour se joindre au conseil d’arrondissement. Seulement la bannière de Projet Montréal est donc représentée à Lachine.

À la Cité, deux candidats indépendants de l’équipe de M. Doret ont remporté une place au conseil municipal.

Les deux administrations misent sur leur expérience passée avec le fonctionnement de la «machine municipale» pour produire d’encore meilleurs résultats au cours des quatre prochaines années.


Décembre


Violence à Lachine

L’année s’est terminée sur une note difficile sur le plan de la violence à Lachine. Deux fusillades ont eu lieu dans le dernier mois de 2021 dans l’arrondissement.

Montréal a enregistré son 33e homicide, lequel est survenu dans un appartement près de l’intersection du boulevard Saint-Joseph et de la rue Sainte-Marie, le 13 décembre. La victime est un homme de 50 ans. Celui-ci a été atteint par des projectiles. Son décès a été constaté sur les lieux.

Seulement quelques jours plus tard, le 16 décembre, d’autres coups de feu ont été entendus à Lachine alors que des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont atteint mortellement un homme armé d’un exacto. L’individu était suspecté d’avoir poignardé ses colocataires dans un appartement de la rue des Érables, dans le quartier Saint-Pierre.

Cohabitation abordable

Le gouvernement fédéral a accordé la somme de 100 000 $ pour un projet de cohabitation abordable mené par l’organisme à but non lucratif Village Urbain.

Ce complexe, qui devrait voir le jour en 2024, comportera plusieurs espaces communs, comme des cuisines et des espaces de bureau à partager entre les résidents. L’objectif est de créer une microcommunauté où il fait bon de vivre ensemble et ainsi d’encourager une certaine cohésion sociale.

Le partage d’espace et d’équipement favoriserait également un mode de vie plus abordable et écologique.

Les travaux de construction devraient commencer d’ici 2023 sur un lot à l’intersection de la 23e Avenue et de la rue Notre-Dame. Des consultations publiques devraient avoir lieu au printemps 2022.


Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.