Lachine & Dorval

Les voix de Lachine

Portrait de Jean-François Photo: Chantal Lecours / Métro

Métro est allé rencontrer les citoyens pour savoir ce qu’ils apprécient de leur quartier.

Louise Desjardins, résidente de Lachine depuis 17 ans et retraitée depuis deux ans, confie que ce qu’elle aime le plus à Lachine, c’est l’eau et les pistes cyclables. «Quand je vais à Vancouver, je me dis que c’est beau d’être près de l’eau, eh bien, ici, je sais qu’on a la même chose, et c’est aussi beau!», raconte-t-elle.

«On a l’eau, les parcs, les gens sont sympathiques, il y a beaucoup de jeunes et de familles. Ça va me faire de la peine si je pars de Lachine un jour», affirme Louise.

Portrait de Louise Desjardins. Oona Barrett, Métro Média

Rosalie, 21 ans, travaille aux Quais des glaces depuis quelques semaines. Elle est née à Lachine et y réside depuis. Ce qu’elle préfère le plus, c’est l’accès à l’eau et la proximité avec la nature. «Je dirais à un nouvel arrivant d’explorer et de ne pas avoir peur d’aller voir les petits commerçants, de rencontrer du monde parce que tout le monde est vraiment gentil ici», dit Rosalie.

Portrait de Rosalie. Oona Barrett, Métro Média

Yi-Chien est originaire de Taïwan, elle habite à Lachine depuis neuf ans. Ce qu’elle préfère le plus ici, c’est l’eau et la population de Lachine. «Les gens sont gentils et on a de très bons restaurants, la localisation est parfaite pour se déplacer partout à Montréal», dit-elle. Elle explique que Lachine est un quartier idéal pour les familles; «c’est un quartier génial pour élever ses enfants», confie-t-elle.

Portrait de Yi-Chien. Oona Barrett, Métro Média

Jean-François, 45 ans, travaille à Lachine depuis quelques années, et sa sœur ainsi que sa mère habitent ici. Il dit venir souvent à Lachine avec les enfants pour faire du paddle ou du kayak. Ce qu’il préfère, c’est l’accès à l’eau parce qu’il vient souvent avec ses chiens pour qu’ils se baignent.

«Aujourd’hui, j’ai l’après-midi de congé, donc je viens travailler mes compétences de pêcheur», dit-il.

«Les nouveaux arrivants de Lachine devraient s’estimer chanceux d’avoir accès comme ça au bord de l’eau», mentionne Jean-François.

Portrait de Jean-François. Oona Barrett, Métro Média

Pascale, 30 ans, habite à Lachine depuis trois ans et travaille à l’aéroport à Dorval. «J’aime l’accès au bord de l’eau et les petits commerçants, je sens que le quartier se développe de plus en plus depuis ces dernières années. J’ai découvert un Lachine que je ne connaissais pas vraiment et ça me donne vraiment envie de rester», dit-elle.

Portrait de Pascale. Oona Barrett, Métro Média

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet