Soutenez

Sécurisation des abords du centre Ullivik

Photo: Archives métro

Le maire de Dorval, Marc Doret, a annoncé lors du conseil municipal du 19 septembre que la ville allait sécuriser les secteurs où deux femmes sont décédées après avoir été happées par des voitures.

Les deux femmes originaires du Nunavik séjournaient au centre Ullivik, qui héberge les Inuits venant se faire soigner à Montréal. Moins de 24 heures se sont écoulées entre les décès de Mary-Jane Tulugak, 22 ans, et de Nellie Niviaxie, 26 ans, survenus les 19 et 20 août, sur les autoroutes 520 et 20, à Dorval.

Le maire et le coroner qui poursuit l’enquête ont retracé les pas des deux femmes afin d’évaluer la sécurité aux abords du centre Ullivik. Le directeur général de Dorval Marc Rouleau a aussi rencontré le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour établir la trajectoire d’un sentier piéton qui rejoindrait l’avenue Dorval au centre Ullivik de façon sécuritaire. Le maire a promis d’implanter une signalisation en français, en anglais et en inuktitut dans le secteur. «On ne veut pas que cette situation se reproduise», a déclaré le maire de Dorval. M. Doret a d’ailleurs promis de «commencer le projet aussi vite que possible».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.