Lachine & Dorval

Lachine aura sa gare sur le bord du canal

Photo: Archives / TC Media

Une gare temporaire sera finalement aménagée à la fin 2016 aux abords du boulevard Saint-Joseph dans le secteur Lachine-Est. Le projet de 10 M$, qui devrait accueillir entre 200 et 300 usagers supplémentaires par jour sur la ligne de train de banlieue Candiac, devrait aider à désengorger les échangeurs Turcot et Saint-Pierre lors des travaux majeurs de reconstruction.

Avec des chantiers qui s’étaleront sur une dizaine d’années, il est possible que la gare change de statut. «La plupart des lignes de train ont pris naissance grâce à des travaux routiers. Elles sont devenues tellement populaires que la nécessité de rendre les gares permanentes allait de soi» a expliqué le maire de Lachine, Claude Dauphin.

On se souviendra que la ligne Candiac a repris du service en 2001 pour désengorger le trafic métropolitain, après 21 ans d’interruption. Après huit ans de service, la ligne, au départ temporaire, a finalement été déclarée permanente.

Stationnement
D’ici là, certaines infrastructures seront provisoires, comme le stationnement de 150 places, aménagé en gravier plutôt qu’asphalté.

«C’est certain que le niveau de confort n’est pas parfait comparativement aux gares permanentes et complètes. Il reste que la gare sera tout à fait sécuritaire», a expliqué la porte-parole de l’AMT, Fanie St-Pierre.

Le maire Dauphin est certain que la population sera réceptive, préférant stationner leur voiture et d’utiliser les trains plutôt que d’être pris dans le trafic.

Retards
Le projet devait se concrétiser cette année, deux ans après la demande de l’arrondissement. Un problème dans les négociations avec le propriétaire d’un des terrains visés avait retardé le début des travaux.

LaSalle est présentement la gare la plus proche sur la ligne Candiac qui assure la liaison jusqu’à la gare Lucien-L’Allier au centre-ville de Montréal, du lundi au vendredi.

 

Articles récents du même sujet