LaSalle

Bilan financier 2020: excédents de près de 5,5M$

Comme chaque année, le budget de LaSalle est équilibré. Photo: Archives

Malgré la pandémie, l’arrondissement de LaSalle a terminé l’année financière 2020 avec un excédent de près de 5,5 M$ selon son bilan financier, une excellente nouvelle selon la mairesse, Manon Barbe.

«C’est un bilan qui est très avantageux», s’enthousiasme la première magistrate.

Le budget 2020 prévoyait des dépenses de fonctionnement et un financement de 40 504 200$. Les dépenses réelles de l’arrondissement, en 2020, se sont élevées à 37 362 800$. Les revenus réels, quant à eux, se sont élevés à 38 171 000$, plus des affectations de 1 467 000$, pour un total de 39 638 000$.

Une des raisons qui explique ce bilan financier est le montant relié aux permis de construction. La Ville de Montréal a redistribué 2 071 400$ à LaSalle provenant de ces revenus.

«Ce sont des rentrées d’argent énorme. Là, on est dans une période de vache grasse, ce n’est pas toujours le cas», précise Mme Barbe.

Également, plusieurs dépenses n’ont pas été faites en raison de la pandémie.

Elle ajoute qu’une gestion serrée des finances au cours des dernières années, ainsi que des hivers moins rigoureux ont permis à l’arrondissement d’avoir maintenant une marge de manœuvre intéressante.

«Je suis très fière de la santé financière de l’arrondissement.»

Manon Barbe, mairesse de LaSalle

Par ailleurs, pour une deuxième année consécutive, c’est à LaSalle que le financement provenant de la taxe locale était le plus faible, parmi tous les arrondissements. Cette taxe ne représentait que 11,7% du budget de fonctionnement l’an dernier.

Réalisations

En tout, ce sont environ 9,7 M$ qui ont été investis dans le réaménagement des bâtiments, des parcs et espaces verts, ainsi que dans l’amélioration et l’entretien des réseaux routiers, d’égout et d’aqueduc.

Le budget pour ces grands investissements provenait des programmes décennaux d’immobilisations (PDI) de LaSalle et de Montréal, de fonds obtenus de la ville-centre et de programmes gouvernementaux.

On parle entre autres du réaménagement complet du parc Ménard (phase 1) et du parc du Père-Marquette, de la reconstruction de la piscine et du pavillon des baigneurs au parc Lefebvre, de la reconstruction du terrain de baseball au stade Éloi-Viau et de l’installation d’une nouvelle signalisation tout au long du parc riverain.

Le PDI a également permis la réfection de rue comme la reconstruction de la rue Clément (entre les rues Lafleur et Trudeau) et le prolongement de la rue du Bois-des-Caryers ainsi que des travaux de pavage et de reconstruction de sections de trottoirs sur 25 tronçons. La sécurisation des quadrilatères des écoles primaires Sainte-Catherine-Labouré et du Grand Héron ainsi que des rues Hardy et Réjane était aussi au menu.

5,5 M$

Excédents générés lors de l’exercice financier 2020 pour l’arrondissement de LaSalle.

Articles récents du même sujet