LaSalle Actualités

Jeux du Québec: l’or pour deux LaSalloises

Jeux du Québec: l’or pour deux LaSalloises
Photo: Gracieuseté

Efe Latham et Miranda Tcheutchoua, deux jeunes athlètes des Kilomaîtres de LaSalle, ont raflé des médailles d’or aux Jeux du Québec en lancer du marteau, du poids et du javelot.

Efe Latham a effectué un lancer du poids à 13m87. Une performance qui l’a amenée sur la première marche du podium, mais qui n’aura pas suffi à battre le record du Québec, à 13m95 détenu… par elle-même !

La jeune laSalloise de 16 ans est en effet championne québécoise au lancer du poids et du javelot dans la catégorie juvénile, alors qu’elle ne pratique que depuis un an et demi.

«Au début j’étais un peu nerveuse, car j’avais mal à la jambe, mais j’ai finalement réussi à bien lancer», raconte celle qui étudie à l’école secondaire Cavelier-de-LaSalle et qui s’entraîne deux fois par semaine.

Son entraineur des Kilomaîtres de LaSalle, Landry Nzambe-Busugu n’en revient toujours pas. «Je n’ai jamais vu une progression aussi fulgurante, lance-t-il. C’est une athlète à suivre, elle va continuer à progresser et à nous surprendre.»

Pour M. Nzambe-Busugu, les progrès d’Efe s’expliquent par la technique de lancer qu’elle vient d’apprivoiser, en quelques mois seulement. «Elle n’est pas loin de détenir le record canadien», ajoute-t-il.

Fière de sa performance, Efe Latham se prépare d’ores et déjà pour les championnats nationaux d’athlétisme pour jeunes de la Légion royale canadienne. Dans le futur, elle se voit aussi bien athlète professionnelle que médecin.

Lancer du marteau
De son côté Miranda Tcheutchoua, championne québécoise au lancer du marteau, a elle aussi obtenu une médaille d’or avec un lancer de 57m90.

L’athlète de 17 ans avait pulvérisé le record juvénile féminin du Québec en mai, lors de la Classique printanière à Longueuil. Elle détient également le record canadien du lancer du marteau en intérieur.

«Miranda est très consistante dans sa forme et ses performances, c’est une très bonne prétendante au titre de championne canadienne», estime M. Nzambe-Busugu.

Le coach, qui est aussi ingénieur, met en avant la maitrise de la technique avant tout le reste avec ses élèves. «On essaie vraiment de transmettre la passion du sport, dit-il. On produit un nombre considérable d’athlètes de qualité, c’est réjouissant.»

Il détient lui-même le record du Gabon au décathlon ainsi que celui du Québec au lancer du poids et du disque chez les 50-54 ans. Il participera en septembre aux championnats du monde des masters à Malaga, en Espagne.