LaSalle Actualités

Livraison de cadeaux et de sourires chez des aînés de LaSalle

Livraison de cadeaux et de sourires chez des aînés de LaSalle
Photo: Messager LaSalle - Pascaline David

Les bénévoles du Centre du Vieux Moulin de LaSalle ont livré des cadeaux à une centaine de personnes âgées en perte d’autonomie à domicile. Ils en profitent pour passer plus de temps avec elles, car souvent, c’est l’unique visite qu’elles reçoivent pour les Fêtes.

Réunis dans les locaux du centre situé sur la rue Édouard, 18 équipes de deux bénévoles se préparent à la tournée «Un geste qui vaut la peine», vêtues de tuques et de chandails aux couleurs de Noël.

«Normalement, ils apportent des repas à une vingtaine de personnes, mais aujourd’hui, seulement à trois bénéficiaires, explique Hélène Lapierre, directrice du centre. Cela leur permet de rester plus longtemps, car certains sont très isolés.»

Parmi les bénévoles, Claudette Malette et Michel Dulude rendent visite à des clientes de la Popote roulante pour leur déposer deux repas gratuits et des cadeaux personnalisés. «Une des bénéficiaires est diabétique par exemple, alors on lui offre toujours autre chose que du chocolat», explique M. Dulude.

Isolement
Lorsqu’il arrive avec sa complice, la LaSalloise Hélène Jourdain-Levasseur affiche un grand sourire et leur donne de multiples remerciements.

Une autre bénéficiaire, Carmen Sirois, vient d’avoir 99 ans. Elle marche difficilement et quitte rarement son domicile puisqu’elle doit emprunter un escalier pour en sortir, donc l’arrivée des bénévoles lui fait vraiment plaisir. «Des amis, il y en a de moins en moins, je ne vois pas beaucoup de monde», explique celle qui vit seule depuis que son mari est décédé, il y a quelques mois.

De son côté, Linda Danino s’est fracturée la cheville et le péroné après une chute en ville. Elle reçoit, depuis, les services de la Popote roulante. «Ils sont formidables, c’est vraiment un excellent service, lance-t-elle. La nourriture est toujours excellente et bonne pour la santé.»

Cette matinée du 17 décembre est également un moment de bonheur pour les deux bénévoles. «Ça nous permet de rencontrer du monde et de sortir de chez nous», soutient Mme Malette qui est impliquée depuis 13 ans et s’est depuis attachée à de nombreux bénéficiaires.

«On les voit pratiquement plus souvent que notre propre famille, car on va chez-eux plusieurs fois par semaine», renchérit Michel Dulude, qui s’est engagé depuis six ans et est devenu trésorier du centre.

À la fin de la tournée, le duo se dit ravi d’avoir amené un peu de joie dans quelques foyers.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *