Actualités

Une nouvelle ressource en santé mentale à la maison des jeunes de LaSalle

Une nouvelle ressource en santé mentale à la maison des jeunes de LaSalle
Photo by: Gracieuseté

Les LaSallois qui fréquentent la maison des jeunes (MDJ) ont désormais accès à un intervenant du CLSC de LaSalle, dans le cadre d’Access Esprits ouverts. Ce projet de recherche-action vise à améliorer l’accès et la qualité des soins de santé mentale des jeunes de 12 à 25 ans.

«Cela nous évite un cheminement souvent trop lourd, et trop long, qui rend difficile la prise en charge de jeunes en détresse nécessitant une intervention rapide», soutient le directeur de la maison des jeunes de LaSalle, Sébastien Babeux.

Selon lui, il s’agit d’une corde ajoutée à l’arc de la MDJ où les animateurs sont formés en intervention en délinquance, éducation spécialisée et travail social. «Avoir un spécialiste provenant directement du système de santé, sur place, qui se mêle à nos activités, c’est une opportunité unique», ajoute-t-il.

Cette ressource a été créée dans le cadre d’Access Esprit ouverts , un projet de recherche pancanadien lancé par l’équipe du Dr Ashok Malla, basée à l’hôpital Douglas de Verdun.
«Notre objectif, c’est d’être directement implanté dans la communauté et d’offrir du soutien à même les organismes locaux pour dépister les problématiques plus tôt, indique Nelson Pimentel, coordinateur au CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île de Montréal. Quand l’anxiété n’est pas traitée à temps par exemple, cela peut être beaucoup plus difficile à l’âge adulte.»

Intervention
Deux fois par semaine, l’intervenant en santé mentale, Bekaye Dembele, se rend à la maison des jeunes pour sensibiliser et aiguiller vers les ressources déjà existantes. «C’est plus facile pour les jeunes de demander de l’aide à quelqu’un qui est déjà sur place, et surtout à un visage familier», estime-t-il.

La présence d’un intervenant directement dans la structure facilite l’identification et la prise en charge de différentes problématiques. Mme Dembele espère ainsi créer un lien pour rejoindre la portion d’adolescents qui sont réticents ou découragés. L’objectif est d’ouvrir un dossier et de prendre un rendez-vous avec un spécialiste en moins de 72h. Ensuite, le jeune devrait pouvoir consulter sous 30 jours.

Espace tranquille
Récemment, un nouvel espace de relaxation a été inauguré au CLSC de Dorval-Lachine situé au 1 900, boulevard Notre-Dame. Les jeunes lachinois, dorvalois et laSallois de 12 à 25 ans peuvent s’y rendre pour participer à des activités sportives et des ateliers de gestion du stress notamment, mais aussi pour avoir accès à de l’aide psychosociale sur demande.

Auparavant, les services du CLSC étaient disponibles seulement pour les jeunes de 18 ans et moins. Près des deux tiers d’entre eux sont issus de communautés culturelles dont les familles ont récemment immigré.

D’autres collaborations sont en cours avec le Carrefour Jeunesse emploi et le Centre d’éducation des adultes de LaSalle. Il est également prévu de créer des partenariats avec des organismes de Lachine.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *