LaSalle Actualités

Des mesures et rencontres avec les parents prévues après l’intoxication à l’école des Découvreurs

Des mesures et rencontres avec les parents prévues après l’intoxication à l’école des Découvreurs
Photo: Messager LaSalle - Pascaline David

Quelques jours après la fuite de monoxyde de carbone à l’école des Découvreurs, à LaSalle, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a appelé tous les dirigeants d’établissements d’enseignement du Québec à prendre des mesures. Les parents inquiets rencontreront également la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB), la semaine prochaine.

«Je m’attends à ce que tous les établissements d’enseignement se dotent d’un détecteur de monoxyde de carbone dans les meilleurs délais et ce, avant même que cela ne devienne une obligation réglementaire», a déclaré le ministre.

Dans une lettre adressée à tous les dirigeants d’écoles de Montréal, M. Roberge a demandé à ce que soit vérifiée la qualité de l’air et des installations utilisant des combustibles. «Les résultats de ces vérifications et inspections devront être déposés au Ministère dans les plus brefs délais», a-t-il écrit.

Des démarches réglementaires seront également effectuées pour que l’ensemble des écoles adoptent un mécanisme d’inspection annuelle, dans le but de s’assurer que tous les systèmes soient opérationnels.

Rencontres
La CSMB a confirmé qu’elle se conformera à toutes les demandes du ministre de l’Éducation. Un congé a été donné à tous les élèves et le personnel de l’école des Découvreurs, vendredi, afin de leur offrir du répit après «une semaine empreinte d’émotions», a expliqué la présidente, Diane Lamarche-Venne, dans une lettre adressée aux parents.
Un service de garde a été mis en place à l’école Notre-Dame-des-Rapides, située au 8585 rue George, pour les élèves qui ne pouvaient demeurer chez eux lors de ce congé.

Tel que demandé par une vingtaine de parents inquiets à la réouverture de l’école, 48 heures après l’incident, une rencontre aura finalement lieu dans le gymnase de l’école des Découvreurs, le 28 janvier.

Un parent aurait toutefois déposé une plainte au poste de quartier (PDQ) 13 de LaSalle contre la CSMB, le 15 février, pour négligence criminelle. «Nous collaborons entièrement avec le SPVM à ce sujet», commente la conseillère en communication de la CSMB, Gina Guillemette, sans donner plus de détails.

Le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île a quant à lui tenu deux séances d’information avec des représentants de la direction régionale de la santé publique, des intervenants en santé scolaire et en intervention psychosociale et le Service des incendies de LaSalle, les 16 et 18 janvier, à l’hôpital de LaSalle. Deux séances de groupe portant sur la gestion de l’anxiété seront également tenues le 23 et le 30 janvier, avec des psychologues du CIUSSS.

La directrice adjointe du CIUSSS, Dalia Toledano, a fait savoir que des services psychosociaux pour chaque enfant, parent et employé touchés par l’incident seraient disponibles aussi longtemps que nécessaire.