Le Plateau-Mont-Royal

Un espace collaboratif dans le Mile End pour Ulule

Tous types de projets peuvent être déposés sur la plateforme de socio-financement Ulule.com Photo: Ulule

Plateforme de sociofinancement, Ulule remet le pouvoir dans les mains des créateurs et des entrepreneurs, dans un nouvel espace collaboratif installé dans le Mile End.

Lancé en octobre 2010 en France et installé à Montréal depuis 2015, Ulule.com, premier site de crowdfunding en Europe, permet de faire naître de nombreux projets dans ses nouveaux bureaux de 250m2.

Le «5248» est un espace de co-working réservé aux entrepreneurs qui souhaitent élaborer leur campagne de financement pour leur projet.

Un espace événementiel est ouvert avec un bar et une estrade permettant d’accueillir toutes sortes d’évènements comme des formations, des lancements de projets, des ateliers, ou encore des conférences. Deux bureaux sont également disponibles pour des réunions.

«Plateforme francophone la plus utilisée par les francophones du monde et la plus utilisée en Europe, ça tombait sous le sens de venir s’installer à Montréal, précise le directeur général d’Ulule Canada et cofondateur d’Ulule, Alexandre Boucherot. Les Québécois sont des créatifs, c’était naturel de venir ici».

Avec près de 17 000 projets réussis dans le monde et plus de 80% de réussite au Québec, M. Boucherot assure avoir un taux de succès le plus haut de l’industrie.

Ulule accompagne les projets de futurs entrepreneurs, et les supporte dans leur démarche. «On ne lance pas de projets qui n’a pas de chance de réussir, on les sélectionne avant même qu’ils soient déposé», explique-t-il.

Environ 130 projets ont réussi au Québec, comme le projet d’urbanisme écologique intégré «Le Champ des Possibles» situé dans le Mile End, l’entreprise de livraison de nourriture à vélo Fooducoin dans le Plateau, ou encore l’épicerie écologique zéro déchet LOCO dans Villeray.

«Le Plateau-Mont-Royal est un nid de créativité, c’est très rare que les entrepreneurs ne viennent pas du Plateau, c’est une zone en effervescence et c’est pour cette raison que nous nous sommes installés sur Saint-Laurent», souligne-t-il.

Redonner à la communauté

Ulule est une plateforme généraliste, donc tous types de projets peuvent y être déposé par des particuliers, associations ou entreprises comme des projets de films, d’épiceries, ou encore des projets «écolo-citoyen». Toutefois, il doit y avoir une portée collective, locale ou internationale.

«Le but est de redonner à la communauté et de faire du bien aux autres, cela fait partie de nos valeurs, explique Alexandre Boucherot. En participant financièrement à un projet, une personne investit dans le milieu dans lequel elle veut vivre.»

Aussi, des contreparties non financières et exclusives sont offertes par les porteurs de projets en échange du soutien des internautes.

Si l’objectif est atteint, le porteur du projet reçoit les fonds, réalise son projet et récompense ses soutiens grâce à ses contreparties. Si l’objectif n’est pas atteint, les internautes ayant financé le projet sont remboursés sans frais.

«Il y a tant de projets qui partent d’une belle intention et qui n’ont pas les moyens de se réaliser», déplore le cofondateur d’Ulule.

Articles récents du même sujet