Le Plateau-Mont-Royal
17:19 25 novembre 2020 | mise à jour le: 26 novembre 2020 à 09:17 temps de lecture: 3 minutes

Des sapins de Noël plus responsables

Des sapins de Noël plus responsables
Photo: Chloé MachillotLe Jardin de Mathilde vend des sapins baumiers du Québec, coupés sur demande pour éviter le gaspillage.

L’industrie du sapin de Noël n’échappe pas à la tendance écoresponsable. Sapins vivants en pot, sapins naturels du Québec, sapins à louer… Citoyens du Plateau, vous n’avez qu’à faire votre choix !

«Les gens cherchent une alternative écologique, observe Audrey Robitaille, copropriétaire du fleuriste Alma Plantes, sur la rue Duluth. Ça fait trois ans qu’on vend des pins de Noël en pot et ils partent de plus en plus vite. On écoule notre stock chaque semaine, soit une trentaine de cèdres d’Europe et de pins Norfolk.»

Ces arbres aux allures de sapin survivent à l’intérieur toute l’année et resservent donc à chaque Noël. «Ces espèces s’entretiennent comme des plantes tropicales, avec beaucoup d’humidité. Il faut donc les vaporiser et leur donner des bains régulièrement, et ne pas les exposer à une lumière directe», précise Audrey Robitaille.

Disponibles en plusieurs grandeurs, ces arbres sont vendus entre 24$ et 60$.

Des arbres d’ici

Le Jardin de Mathilde, au coin des rues Mont-Royal et De Lorimier, vend aussi des arbres durables en pot, mais également des sapins coupés plus traditionnels.

«Ce sont des baumiers qui viennent d’une ferme familiale d’Hemmingford. Le fermier nous les coupe sur demande pour éviter la coupe à blanc et le gaspillage», dit Aurélie Bayart, femme du propriétaire du magasin.

Le couple a déjà vendu plus de 210 sapins depuis la semaine dernière. «On sent que les gens ont envie de décorer et d’être dans l’esprit des fêtes beaucoup plus tôt qu’à l’habitude», dit-il.

Ces grands arbres (environ 6 pieds) sont vendus 30$.

«Ils sont imparfaits, sauvages, naturels et odorants, mais surtout ils viennent d’ici. Beaucoup de clients nous disent qu’ils retrouvent le sapin de leur enfance.» – Aurélie Bayart du Jardin de Mathilde

Sapin à louer

L’entreprise Titi Sapin propose quant à elle une alternative originale : louer un petit sapin en pot pendant le temps des fêtes et le rendre ensuite, pour le retrouver un peu plus grand l’année prochaine.

Ces sapins-là hibernent, il est donc nécessaire de les laisser à l’extérieur. Leur location est de 20$, auxquels il faut ajouter 20$ de caution pour l’arbre et le pot.

L’Intermarché Boyer, sur l’avenue Mont-Royal, participe habituellement au projet Titi Sapin mais a décidé d’y renoncer cette année pour «limiter les manipulations en temps de COVID».

D’autres commerces y participent non loin du Plateau, comme la chocolaterie État de Choc, située sur le boulevard Saint-Laurent, dans Rosemont. Le ramassage y aura lieu le 3 décembre.

Articles similaires