Le Plateau-Mont-Royal
13:08 1 mars 2021 | mise à jour le: 1 mars 2021 à 13:08 temps de lecture: 3 minutes

6 M$ pour convertir un ancien hôtel en logements abordables

6 M$ pour convertir un ancien hôtel en logements abordables
Photo: Gracieuseté/Christian Blais/Mission Old BreweryLe gouvernement fédéral finance la conversion d’un ancien hôtel en logements abordables.

Le gouvernement fédéral octroie environ 6 M$ à la Mission Old Brewery pour la réalisation d’un projet de conversion d’un ancien hôtel sur l’avenue du Parc. Grâce à ce financement, 31 nouveaux studios seront créés, ce qui permettra à plusieurs personnes en situation d’itinérance d’habiter un logement abordable dès le début de l’année 2022.

L’emplacement exact du bâtiment n’a pas été dévoilé.

«Nos équipes de soutien communautaire vont être déjà assez rapprochées de l’établissement pour pouvoir assurer la continuité des services auprès des clients une fois que les portes seront ouvertes», souligne le président de la Mission Old Brewery, James Hughes.

Les locataires auront accès à des services communautaires continuels. La plupart d’entre eux recevront aussi les suppléments au loyer nécessaires afin de garder les lieux abordables.

Création rapide

Les travaux seront effectués tout au long de l’année 2021 et l’objectif des organisateurs est de pouvoir rendre les 31 studios accessibles aux personnes dans le besoin au début de l’année prochaine.

L’annonce de ce projet se fait quelques semaines après une entente entre le gouvernement du Canada et la Ville de Montréal concernant l’Initiative pour la création rapide de logements (ICRL). Les 31 studios s’inscrivent donc parmi les 263 unités de logements abordables qui vont être ajoutées dans la métropole au cours de la prochaine année.

Plusieurs citoyens ont déjà déploré le coût élevé des appartements dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

«Ces investissements du gouvernement fédéral sont le résultat direct de votre appel à l’action pour davantage de logements abordables de meilleure qualité», exprime la députée fédérale d’Outremont, Rachel Bendayan.

Le rythme auquel l’initiative se déploie est très impressionnant, soutient-elle.

«La rapidité avec laquelle ce financement est arrivé, c’est du jamais vu. On parle seulement de quelques mois entre l’annonce du programme et les premières personnes qui vont emménager sur l’avenue du Parc», mentionne la députée.

Jusqu’à présent, le soutien financier du gouvernement provincial pour ce type de projet est toujours attendu, martèle le conseiller de la Ville, Richard Ryan.

«On attend le prochain budget provincial pour le programme AccèsLogis. Le gouvernement du Québec a donné de l’argent dans les deux dernières années, mais seulement pour des projets qui étaient déjà en route et qui manquaient de fonds. C’est vraiment catastrophique pour Montréal», témoigne-t-il.

Les logements sociaux sont créés grâce à ce programme. Bien que le fédéral puisse aider et proposer une ou deux initiatives en itinérance, c’est le provincial qui est en mesure de financer la majorité des projets de logement social, selon l’élu.

Articles similaires