Le Plateau-Mont-Royal

Les flammes n’arrêtent pas le restaurant Robin des Bois

Deux monitrices du camp de jour du Robin des Bois accompagnées d’une des jeunes à l’intérieur du restaurant-chalet du parc La Fontaine. Photo: Dominic Gildener/Métro Média
Dominic Gildener - Métro Média

À peine quelques jours après avoir été la proie des flammes, le restaurant Robin des Bois a pu reprendre certaines de ses activités en s’installant temporairement dans le chalet-restaurant du parc La Fontaine.

Les locaux du chalet-restaurant en question étaient inoccupés depuis la fermeture du bistro Espace La Fontaine, victime de la pandémie. L’arrondissement a rapidement pris la décision de prêter le bâtiment au restaurant Robin des Bois, un organisme à but non lucratif (OBNL)

Il fallait agir vite après l’incendie afin d’assurer le maintien du camp de jour, auquel des parents avaient déjà inscrit leurs enfants. Certaines personnes doivent payer alors que d’autres y ont accès gratuitement grâce à l’aide de quelques organismes.

«Le camp de jour est super important pour les enfants. On a le local. Ça nous fait plaisir de leur prêter et en échange, eux, ils offrent des services à la communauté. C’est parfait. C’est bon pour tout le monde», a expliqué Luc Rabouin, maire du Plateau-Mont-Royal, lors d’une visite des lieux effectuée le 5 juillet.

Pour la directrice et fondatrice du Robin des Bois, Judy Servay, l’emplacement convient parfaitement pour la tenue des activités du camp de jour.

«On est très content. C’est parfait pour nos camps et pour les jeunes. C’est vraiment extraordinaire», s’exclame-t-elle.

La fondatrice et directrice du restaurant Robin des Bois, Judy Servay à l’intérieur du restaurant-chalet du parc La Fontaine.

Prochaines étapes

Maintenant que le camp de jour a été sauvé, Robin des Bois envisage de reprendre ses autres activités, dont la restauration et la distribution de nourriture à des personnes dans le besoin. Il faudra néanmoins du temps avant que tout cela puisse renaitre de ses cendres.

«On en est au premier jour du camp de jour, donc je vous avoue qu’on va se donner une semaine pour reprendre un peu notre souffle», exprime Mme Servay.

Pour l’instant, l’organisme reste en contact avec son assureur. Il sera plus facile pour Mme Servay et ses collègues de planifier la suite des choses lorsqu’ils connaitront l’ampleur des dommages causés par l’incendie et le temps estimé pour remettre l’immeuble en bon état. La possibilité de retourner dans les anciens locaux dans quelques mois n’est pas écartée.

Par ailleurs, la directrice fait état d’un problème de manque de main-d’œuvre.

Au dernier conseil d’arrondissement, les élus ont adopté une proposition permettant à l’équipe du Robin des Bois de rester au restaurant-chalet parc La Fontaine jusqu’au printemps, au besoin.

L’OBNL accepte les dons financiers à l’adresse suivante: https://checkout.square.site/buy/UCQZCQFUSXKP4SRLADRSSDZA. Les fonds amassés les aideront à se remettre sur pied.

Articles récents du même sujet