Le Plateau-Mont-Royal

Belle Gueule ouvre la plus grande terrasse du Plateau

Le directeur général des Brasseurs RJ (Belle Gueule), Michel Godin, et le brasseur, Jan-Philippe Barbeau. Photo: Dominic Gildener/Métro Média

La microbrasserie québécoise Belle Gueule a récemment ouvert la plus grande terrasse du Plateau-Mont-Royal à quelques pas du parc Sir-Wilfrid-Laurier. De nouvelles bières exclusives sont ajoutées au menu plusieurs fois par mois.

La terrasse fait partie du nouveau Quartiers Belle Gueule, un établissement qui compte aussi un pub et une nanobrasserie.

Au total, la terrasse peut accueillir une centaine de clients à la fois. Ce nombre augmentera bientôt de 60. Par ailleurs, le commerce compte offrir le service à l’intérieur dès l’automne.

Lorsque Métro/Le Plateau a visité la terrasse en début de soirée, le jeudi 15 juillet, les tables libres étaient rares.

Ouvert depuis le mois de juin, l’établissement a vu le jour après quatre années de préparation.

« Il fallait obtenir des permis particuliers de la Ville parce que cet endroit n’est pas destiné à avoir un environnement commercial », partage le directeur général des Brasseurs RJ (Belle Gueule), Michel Godin.

La pandémie a aussi ralenti les plans. La dernière année n’a d’ailleurs pas été facile pour Belle Gueule, comme pour la plupart des entreprises du domaine.

« Pendant la pandémie, 30% de notre clientèle, celle des bars et des restaurants, a implosé. C’était très difficile », déclare M. Godin.

La nouvelle terrasse ouverte par Belle Gueule sur Le Plateau (Dominic Gildener/Métro Média)

Menu

En plus de la bière artisanale maison, les clients peuvent commander d’autres boissons alcoolisées. De la nourriture de style pub (sandwich, fromages, noix, olives, etc.) figure sur le menu pour les gens ayant une petite fringale. La carte va évoluer dans les prochains mois.

Le nouvel espace est situé sur l’avenue Christophe-Colomb en face de la salle de brassage des Brasseurs RJ (Belle Gueule), sur la rue de La Roche. Les clients installés sur l’une des nombreuses tables peuvent la contempler de leur siège.

Laboratoire

Belle Gueule prépare aussi des bières artisanales dans sa nanobrasserie, installée à l’arrière de sa cuisine et de sa terrasse. À cet endroit, le brasseur, Jan-Philippe Barbeau use pleinement de sa créativité. Il conçoit de nouveaux mélanges en incorporant différents ingrédients. Les nouvelles recettes sont développées et testées.

En ce moment, Belle Gueule prépare sa première collaboration avec une petite brasserie de Québec. Il s’agit d’une Pale-Ale dessert à base de framboises et de fruits de la passion.

« C’est notre laboratoire », souligne M. Godin

Certains de ces produits originaux ne sont pas distribués en magasin. Ils sont seulement vendus sur place. Ainsi, Belle Gueule arrive à offrir de nouvelles saveurs aux clients de son pub. Plusieurs de ces bières sont ajoutées au menu chaque mois.

M. Barbeau est très fier de sa nouvelle bière de type Kellerbier. Le brasseur a travaillé très fort afin d’obtenir le résultat recherché. Elle est d’ailleurs très populaire auprès des consommateurs.

« C’est une lager qui est non filtrée. Elle n’est pas carbonatée artificiellement. On n’ajoute pas de CO2 pour créer les gaz. C’est super naturel. C’est doux. C’est léger et facile à boire », décrit-il.

Belle Gueule existe depuis 20 ans. Avec cette nouvelle terrasse, l’entreprise souhaite retourner à ses sources et aller chercher une clientèle encore plus jeune.

Brassage en grande quantité

Belle Gueule brasse sa bière sur Le Plateau dans le même bâtiment, situé sur la rue de La Roche, depuis huit ans. Au départ, le plan des propriétaires était de créer une salle de brassage à la fine pointe de la technologie.

« On a un kit de brassage pour 8000 litres. C’est beaucoup de bière à la fois », M. Barbeau.

« On utilise un moulin humide. On moud nos bières de façon humide. Il y a peu de brasseries qui le font au Québec. On utilise moins de céréales pour obtenir nos produits et le moulin est lavable », ajoute-t-il.

Articles récents du même sujet