Soutenez

Un court-métrage montréalais aux Oscars?

Extrait du film Les grandes claques Photo: Gracieuseté

Avec son court-métrage Les grandes claques, la cinéaste montréalaise Annie St-Pierre, résidente du Plateau, pourrait s’envoler vers les États-Unis, puisque son film fait partie de la présélection pour les Oscars 2022. L’œuvre a déjà été présentée dans plusieurs festivals au courant de l’année 2021.

Ce film, dont la production a été assurée en grande majorité par des femmes, se déroule un soir de Noël dans les années 1980, alors qu’un père de famille vient récupérer ses enfants chez ses anciens beaux-parents. L’œuvre met aussi bien en scène la convivialité familiale que la solitude paternelle

Annie St-Pierre a déjà réalisé plusieurs films, dont les documentaires Migration amoureuse et Fermières. Elle a également travaillé au sein de plusieurs productions, et elle scénarise également un film de fiction. Pour ce court-métrage, elle s’est associée aux productrices Sarah Mannering et Fanny Drew, qui ont cofondé la compagnie de production Colonelle Films, ainsi que le directeur de la photographie Étienne Roussy.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité du Plateau – Mont-Royal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.