Communauté

Clin d’œil historique: Le boulevard Saint-Joseph d’un autre temps

Clin d’œil historique: Le boulevard Saint-Joseph d’un autre temps
Photo by: Collaboration spéciale/BAnQ-

Le journal Le Plateau, grâce à une collaboration avec la Société d’histoire et de généalogie du Plateau-Mont-Royal (SHGP), publie des photos d’archives du quartier avec une mise en contexte de celles-ci. Les lecteurs pourront également retrouver ces clins d’œil historiques dans notre version papier.

Le boulevard Saint-Joseph a déjà connu des jours plus calmes. Cette photographie, du début des années 1940, l’illustre, angle Henri-Julien, dans ses beaux atours d’été. On note immédiatement les alignements d’arbres matures qui offrent un ombrage bienfaisant pour les piétons. Plus loin, les arbres laissent place à un généreux terre-plein gazonné et planté d’arbustes. La rue Henri-Julien est alors la frontière entre Ville Saint-Louis et le village du Coteau Saint-Louis, qui deviendra, plus tard, le quartier Saint-Denis.

En 1905, c’est l’architecte et ingénieur J.E. Vanier qui propose à la ville de Saint-Louis de transformer la rue Saint-Joseph en boulevard de prestige, le premier à Montréal, selon la tendance du «city beautiful». À l’époque, c’est la troisième ville en importance au Québec. Montréal prolongera ensuite le boulevard vers l’Est, mais sans les arbres. Cette voie sera finalement élargie au début des années 1960.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *