Hochelaga-Maisonneuve

Ouverture des cliniques d’hiver dans l’Est

Ouverture des cliniques d’hiver dans l’Est
Photo by: (Photo: Flambeau de l'Est – Delphine Bergeron)

Le feu vert a été donné à l’ouverture progressive de huit cliniques d’hiver sur le territoire de l’est de Montréal, le 14 janvier. Des plages horaires ont été ajoutées afin de désengorger les urgences pendant la saison grippale.

Tel qu’envisagé par la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, des cliniques augmenteront le nombre de patients pris en charge par jour. Cette amélioration des soins de première ligne a comme objectif de désengorger les urgences pendant la saison hivernale.

D’abord avec les Groupes de médecine familiale (GMF) Angus et Hochelaga ainsi que la Polyclinique Levasseur du boulevard Langelier, cinq autres cliniques s’ajouteront d’ici la fin du mois de janvier. La Clinique médicale 3000, le Groupe de médecine familiale Réseau (GMFR) Maisonneuve-Rosemont, le Collectif Médica, la Clinique médicale Viau et le GMF Pointe-aux-Trembles augmenteront leurs services.

Le directeur médical du Centre d’expertise en maladie chronique du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, Dr Réal Barrette, explique que chaque membre du personnel médical est appelé à augmenter son nombre d’heures. Il soutient que le taux d’occupation aux urgences deviendra un reflet de «l’absorption de la demande de service».

« La ministre McCann a décidé que ça devrait être fait le plus tôt possible, et même planifier, dans les prochaines années, pour que ce soit fait d’emblée de la mi-décembre à la mi-mars.»

— Dr Réal Barrette, médecin généraliste

Première ligne
Le docteur Barrette mentionne que la décision s’est prise pendant les fêtes et que la commande est descendue du Ministère vers les CIUSSS et rapidement vers le réseau de première ligne. «Si on se compare à il y a cinq ans, il n’y avait pas ce réseau de première ligne capable d’interagir avec le Ministère, maintenant oui», dit-il.

Le médecin, qui est responsable de la Polyclinique Maisonneuve-Rosemont, soutient qu’il voit un impact positif du réseau de GMF et de GMFR qui a été mis en place par le gouvernement précédent. «On est dans la continuité, dans la bonne utilisation de ce qui a été fait avant», illustre-t-il.

Selon lui, il y a près de 20 000 patients dans Hochelaga-Maisonneuve qui sont en attente d’un médecin. Avec la proximité de l’hôpital, le mandat de cette Polyclinique est immense, d’autant plus qu’il s’agirait d’un «désert médical».

Au moment d’écrire ces lignes, le taux d’occupation des civières à l’urgence de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont était de 135%. 30 patients étaient sur une civière depuis plus de 24 heures et 19 depuis plus de 48 heures.

 

Pour plus d’infos

bonjour-sante.ca

1 866 943-9480

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *