Mercier & Anjou

Nouveau restaurant à déjeuner et dîner

Nouveau restaurant à déjeuner et dîner
Photo by: (Photo: Flambeau de l'Est – Delphine Bergeron)

Caroline Therrien réalise un rêve avec son petit restaurant familial de 26 places Le Métis, sur la rue des Ormeaux. Elle y sert des déjeuners «typiquement québécois» ainsi que des plats haïtiens cuisinés par son mari.

«C’est un vieux rêve que j’avais, d’ouvrir un restaurant», confie la propriétaire du nouveau restaurant à déjeuner Le Métis, Caroline Therrien. Situé en plein cœur de Tétreaultville, elle a modifié son menu à la suite de la demande de ses clients, qui souhaitaient y manger aussi à l’heure du dîner. Elle offre maintenant un menu du jour.

«Les clients, il faut leur donner ce qu’ils demandent. On veut leur plaire, on est très à l’écoute, très familiale, c’est ce que je veux, un commerce qui me ressemble.»

— Caroline Therrien, propriétaire du restaurant Le Métis

Ouvert depuis la mi-décembre, le restaurant de 26 places se veut une cuisine familiale où tout est fait à la main, avec les ingrédients les plus locaux possible. Avec son mari Jean-Denis Dieujuste, qui concocte les mets haïtiens, elle propose une cuisine internationale et souhaite explorer les coutumes alimentaires de partout autour du globe.

La mère de famille de 37 ans est aussi propriétaire de la friperie au K’Zou, à proximité du restaurant, depuis 3 ans. Elle y a appris comment tenir un commerce et ça lui a servi de tremplin pour l’ouverture de son premier restaurant.

C’est avec plaisir qu’elle y cuisine des recettes familiales, comme les fèves au lard et le creton de son père. Elle souligne le succès du poisson pané au menu les jeudis.

 

Pour plus d’infos

514 354-6464

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *