Mercier & Anjou

Concours Anjou STAR 2019, «un grand succès»

Concours Anjou STAR 2019, «un grand succès»
Photo by: (Photo: Gracieuseté – P. Photographie)

La quatrième édition du concours de chant Anjou STAR s’est conclue avec le couronnement d’Anissa Essalihi, chez les 8-13 ans, et de Bérénice Forest dans la catégorie 13-17 ans. L’organisation a annoncé son retour pour une cinquième année.

Plus de 200 spectateurs sont venus encourager les 22 finalistes d’Anjou STAR, samedi dernier. Le concours s’est déroulé dans une nouvelle salle, celle du collège Jean-Eudes, «plus grande et plus majestueuse», selon le fondateur du concours, Pascal Martineau.

«Le concept d’Anjou STAR c’est vraiment de mettre les jeunes à l’avant-plan», explique M. Martineau, qui a grandi à Anjou, y vit, et a choisi cet arrondissement pour y démarrer son entreprise d’école des arts de la scène, Marie-Prose. Il offre des cours d’arts aux jeunes de l’est de Montréal.

Le jury, composé de cinq artistes reconnus, a choisi un grand gagnant dans chacune des catégories. De plus, un coup de cœur par tranche d’âge a aussi été souligné. Il s’agit de Marine Boulianne dans les 8-13 ans, et de Janicka Alie Thivierge chez les plus vieux.

Le public a pu assister à une prestation de la gagnante de l’année passée, Ariana Ianniciello, pendant que les jurés délibéraient.

Apprendre le métier
Les jeunes finalistes, qui viennent de partout dans la province, ont passé la journée du 19 avec les professionnels du jury. «Ils ont eu des formations vocales dans la journée pour préparer les numéros collectifs», exprime Pascal Martineau, pour qui l’apprentissage du métier est plus important que les récompenses aux gagnants.

« Gagner ou pas ne sert pas à grand-chose à part remporter les prix. La clé c’est l’expérience que les jeunes viennent chercher, tout le bagage de côtoyer des professionnels.»

— Pascal Martineau, fondateur d’Anjou STAR

L’entrepreneur, qui est aussi entraineur de tennis, mise beaucoup sur les contacts que les jeunes se font en participant à ce genre de concours. «Ils rencontrent d’autres jeunes qui ont la même passion qu’eux», explique-t-il. Il souligne aussi la confiance en soi que les jeunes gagnent en participant à Anjou STAR.

C’est «devoir accompli» pour M.Martineau, qui ressort avec un «sentiment d’avoir fait quelque chose de pertinent» pour les jeunes de son arrondissement et de la province.

Les inscriptions pour la prochaine édition se feront au printemps. Les auditions auront lieu en décembre prochain, à l’école Marie-Prose.

 

Pour plus d’infos

marie-prose.ca

514 677-1096

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *