Mercier & Anjou

Notre-Dame : un boni pour des travaux terminés avant les échéances

Notre-Dame : un boni pour des travaux terminés avant les échéances
Photo: Archives Métro MédiaLe contrat comprenait le planage et la pose d'un nouveau revêtement, la reconstruction des trottoirs et des bordures du côté sud, la réhabilitation de conduite d’eau, la reconstruction du système d'éclairage ainsi que la mise aux normes de feux de circulation.

Un entrepreneur s’est vu accorder un boni de plus de 120 000$ pour avoir terminé plus tôt que prévu des travaux majeurs sur la rue Notre-Dame, un contrat initialement évalué à plus de 8M$.

L’entreprise Environnement NRJ a obtenu le contrat pour réaliser des travaux de conduite d’eau, de voirie, d’éclairage et de feux de circulation sur la rue Notre Dame, de la rue Frontenac à l’avenue Bourbonnière, dans l’arrondissement de Mercier –Hochelaga-Maisonneuve.

Selon des documents déposés au comité exécutif de la Ville de Montréal, le 13 mars, l’entrepreneur disposait de 180 jours pour réaliser le mandat, qu’il a finalement terminé après seulement 136 jours de chantier, soit du 14 mai au 15 octobre 2018.

Or, dans le cas où les travaux sont terminés avant le délai d’exécution, il est prévu d’accorder un boni de 3 500 $ par jour, jusqu’à concurrence d’un montant total de 105 000 $, avant taxes, soit l’équivalent de trente jours de calendrier.

Le contrat a été majoré de plus de 320 000$ lors du dernier conseil exécutif de la Ville de Montréal. En plus du boni de performance, l’augmentation du montant versé à l’entrepreneur était nécessaire vu l’augmentation importante du prix du bitume entre le moment de l’appel d’offres et la réalisation des travaux de pavage. La quantité de couche de surface de l’enrobé a également été plus élevée que prévue, ce qui a occasionné des frais supplémentaires de près de 100 000$.