Mercier & Anjou

Cours de planche à pagaie sur le fleuve

Cours de planche à pagaie sur le fleuve
Photo: (Photo: Gracieuseté – La Vague SUP)«Tout le monde repart avec un sourire», soutient l'entraîneuse Audrey Guérin, qui trouve dans la planche à pagaie debout une bonne dose de «zénitude».

Une activité nautique de planche à pagaie, communément appelé paddleboard, est accessible tout l’été à Tétreaultville. Des sorties en planche sont proposées directement du quai de la Promenade Bellerive.

Audrey Guérin est une passionnée de planche à pagaie debout depuis cinq ans. Ce sport consiste à se déplacer debout sur une planche similaire à celle utilisée pour le surf. Anciennement entraîneuse d’aérobie, elle a troqué les salles de sports pour le fleuve.

Après des tentatives concluantes dans les deux dernières années, cette parajuriste de profession s’est lancée en affaires cette année avec sa compagnie d’activités La Vague SUP. «SUP» est l’acronyme de stand up paddleboard, ce qui veut dire planche à pagaie debout en français.

« Je me suis rendu compte que c’était un sport que je pouvais pratiquer chez nous, au bout de la rue, dans mon quartier.»

— Audrey Guérin, entraîneuse de planche à pagaie

Avec le fleuve à une minute de chez elle, Audrey Guérin y a développé son circuit, en bénéficiant de la collaboration de la Société d’animation de la Promenade Bellerive, qui lui permet d’utiliser les quais et une partie de la promenade pour ses cours.

«Je procède toujours de la même manière : on commence tranquillement, on apprivoise l’équilibre, on apprivoise la planche», raconte Mme Guérin. Avec son approche ludique, elle souhaite que ses activités soient accessibles à tout le monde. «C’est un sport physique qui fait travailler le cardio, les abdos, cuisses, bras, épaules; tout est sollicité, en plus de l’équilibre», explique-t-elle.

Du Mexique à Tétreaultville

C’est au cours de ses voyages qu’Audrey Guérin a découvert ce sport nautique. «J’allais au Mexique, au Honduras, au Costa Rica ou à Cuba», soutient celle qui adore l’eau, la plage et les Caraïbes. Elle a finalement essayé la planche à pagaie sur le fleuve et a adoré son expérience, qu’elle a voulu partager.

«Quand je suis emménagée ici je suis tombée en amour avec le fleuve; moi qui aime l’eau turquoise, je suis tombée en amour avec l’eau vert foncé du Saint-Laurent.»

— Audrey Guérin, entraîneuse de planche à pagaie

Avec la sécurité en premier plan, Audrey Guérin emmène ses clients entre les deux quais de la Promenade. Elle en profite pour éduquer la population sur la qualité de l’eau, la faune et la flore qui cohabite avec la ville.

Elle a une collègue à Boucherville qui offre aussi des cours de planche. «On est deux personnes de 48 ans. On est bien dans notre corps, on a l’histoire qu’on a et on veut promouvoir le sport», affirme-t-elle. Elle souhaite que les gens développent leur confiance, sortent de leur zone de confort, ne soient pas complexés de se mettre en costume de bain et prennent plaisir à sauter à l’eau. «J’ai le plus beau terrain de jeu du monde», s’exclame-t-elle, voulant partager à tout prix ce qu’elle appelle son «bijou».

L’hiver, Audrey Guérin donne ses cours dans la piscine du Collège Maisonneuve. Elle développe des voyages de groupes axés sur la planche et organise aussi des événements pour des groupes privés.

Pour plus d’infos

lavaguesup.com

514 974-3051