Mercier & Anjou
11:57 28 janvier 2020 | mise à jour le: 28 janvier 2020 à 11:57 temps de lecture: 3 minutes

Fin du partenariat avec le CLAC de Guybourg: l’arrondissement cherche des solutions

Fin du partenariat avec le CLAC de Guybourg: l’arrondissement cherche des solutions
Le 13 décembre dernier, l’organisme a reçu un avis de résiliation de l’arrondissement lui donnant 90 jours pour quitter les lieux. Photo : Naomie Gelper

Après avoir résilié sa convention avec le Centre de loisirs et d’animation culturelle (CLAC) de Guybourg, l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve assure qu’il s’active à trouver des solutions avec d’autres organismes du quartier pour continuer à desservir la population.

Vendredi dernier, l’arrondissement a rencontré tous les organismes de Mercier-Ouest afin de trouver des alternatives aux prochaines activités, indique la chef de section sport-loisirs à la direction de la culture, loisirs et développement social, Chantal Breton.

Alternatives temporaires

Elle ajoute que pour dépanner les anciens usagers du CLAC de Guybourg, le Centre Récréatif Communautaire (C.R.C) St-Donat offrira un camp de jour pour la semaine de relâche. «Il y aurait une possibilité d’avoir une navette qui partirait du CLAC de Guybourg et se rendrait à l’école St-Donat tout dépendamment des besoins», émet-elle. Lors de l’inscription, les citoyens devront mentionner leur désir d’utiliser la navette.

Madame Breton mentionne également que l’arrondissement compte aider le service des Loisirs St-Clément situé dans Hochelaga-Maisonneuve à ouvrir un à deux groupes supplémentaires pour desservir la population de Guybourg.

Elle ajoute qu’une option pour les camps de jours de cet été sera trouvé prochainement. Une rencontre est prévue le 3 février avec les organismes pour discuter de la question.

Tous les organismes du quartier vont travailler ensemble pour offrir une fête à Guybourg, dans le parc Rougemont le 22 février en remplacement du carnaval de Guybourg qui était prévu pour le 8 février, assure Chantal Breton.

Une étude est présentement menée par la firme Barbara Rufo pour analyser l’offre et la demande en loisirs dans Mercier-Est et Mercier-Ouest. «Des entrevues individuelles vont être faites, des consultations, des sondages en ligne seront faits et le rapport devrait sortir à la fin du mois d’avril, indique Mme Breton. Les résultats seront partagés avec les partenaires du quartier au mois de juin et des solutions seront trouvées ensemble [pour la suite des choses].»

Plusieurs avertissements

L’arrondissement a annoncé qu’il résiliait la convention qu’il avait avec le CLAC de Guybourg pour des enjeux de gouvernance. Il était notamment questions «des liens familiaux de l’organisme et un mauvais usage des finances qui faisait en sorte qu’on était pas certains que les citoyens en avaient pour leur argent», explique le directeur de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve Serge Villandré.

Selon M. Villandré, l’organisme a eu «plusieurs chances» de se redresser. Un plan d’amélioration avait été élaboré lors du dernier renouvellement des conventions en 2018 où la question de «transparence» avait été abordée. «Quand aucun indice porte à croire que l’organisme va s’amender malgré tous les rappels, on n’a d’autre choix que de procéder de la sorte [résilier le contrat]», ajoute le directeur de l’arrondissement.

 

 

Articles similaires