Mercier & Anjou
10:21 31 mars 2020 | mise à jour le: 31 mars 2020 à 10:30 temps de lecture: 2 minutes

Une entreprise de l’Est vient en aide à un organisme communautaire

Une entreprise de l’Est vient en aide à un organisme communautaire
Photo: Gracieuseté - France MoreauLe député de La Pointe-de-l’île Mario Beaulieu en compagnie de la présidente de la cuisine collective À toute vapeur France Joyal, le directeur de production d’Emballage St-Jean, Étienne Deguire, et la conseillère aux ressources humaines d’Emballage St-Jean, Audrey Denis, ainsi que l’assistance à la production d’Emballage St-Jean, Manon Dutrisac.

L’entreprise Emballage St-Jean a fait le don de 6000 sacs à la cuisine collective À toute vapeur, leur permettant de remettre des provisions aux citoyens et aux familles bénéficiaires en toute sécurité.

Les sacs réutilisables normalement utilisés pour la distribution des denrées alimentaires comportent des risques de contagion. Pour emballer la nourriture de manière sécuritaire avant de la remettre aux citoyens, la cuisine collective À toute vapeur avait besoin de sacs de plastique.

Jeudi dernier, l’équipe du député de la Pointe-de-l’île Mario Beaulieu a donc contacté l’entreprise Emballage St-Jean pour venir en aide à l’organisme communautaire.

La compagnie qui fabrique des emballages destinés aux industries de l’alimentation et de l’hygiène personnelle a répondu à la demande en offrant gratuitement 6000 sacs pour emballer de la viande, du pain et d’autres aliments que viendront chercher les citoyens à la cuisine collective.

«On fait partie des entreprises essentielles, donc tout le monde conserve son emploi ici. Ce n’est pas tout le monde qui a cette chance, donc on souhaitait aider dans la mesure du possible», indique la conseillère principale en ressources humaines chez Emballage St-Jean, Audrey Denis.

Grâce à ce don, la cuisine collective n’aura pas à débourser pour l’achat d’emballage et pourra investir ses liquidités dans l’acquisition d’autres denrées pour les citoyens et les familles bénéficiaires de ce service de dépannage alimentaire. «On en a pour un bon bout», se réjouit la présidente de la cuisine collective À toute vapeur France Joyal.

Articles similaires