Mercier & Anjou
15:53 20 avril 2020 | mise à jour le: 21 avril 2020 à 15:46 temps de lecture: 3 minutes

Peu d’animation au parc de la Promenade Bellerive cet été

Peu d’animation au parc de la Promenade Bellerive cet été
Photo: Naomie GelperDans les circonstances, le parc de la Promenade Bellerive ne doit pas tenir lieu de rassemblement ou il risque de fermer.

Au parc de la Promenade Bellerive, toutes les activités estivales sont annulées et cela ne sera pas sans impact financier. Toutefois, la Société d’animation de la Promenade Bellerive «ne baisse pas les bras».

Poumon vert de l’Est, le parc de la Promenade Bellerive attire de nombreux amoureux de la nature et du fleuve, surtout dès que le beau temps revient. Or, cette année sera différente.

Compte tenu de la pandémie mondiale qui sévit actuellement, la Promenade Bellerive ne doit pas devenir un lieu de rassemblement, explique la directrice générale de la Société d’animation de la Promenade Bellerive (SAPB), Mélanie Baril.

Il n’y aura donc ni pêche en herbe, ni fête nationale cet été. Toutes les activités qui se tiennent habituellement dans ce parc de 22 hectares sont annulées. «Bien évidemment, la santé et la sécurité des utilisateurs sont des facteurs primordiaux pour nous, et aussi celles de nos employés», émet Mme Baril.

Cependant, elle précise que l’équipe tente présentement d’arrimer une offre avec les mesures sanitaire actuelles. «Nous travaillons actuellement sur des projets structurants en collaboration avec d’autres organismes», dit-elle.

Pertes financières

L’ouverture de la crèmerie Les petits délices de la Promenade reste incertaine à ce jour. Cela pourrait causer une perte importante de revenus pour l’association.

Mélanie Baril indique que la crémerie permet de dégager des revenus autonomes d’environ 20% du financement global de la Promenade Bellerive. «Cette somme est utilisée pour la programmation culturelle et les loisirs aux usagers», ajoute-t-elle.

La Société d’animation fait partie intégrante du quartier depuis 27 ans maintenant; nous ne baissons pas les bras facilement!

– Mélanie Baril, directrice générale de la Société d’animation de la Promenade Bellerive

Toutefois, la SAPB entend profiter des mesures d’aide d’urgence implantées par les différents paliers de gouvernement. «Notre stratégie est de demeurer à l’affût des mesures de relance économique et d’utiliser tous les moyens que les gouvernements mettront à notre disposition pour nous préparer à repartir encore plus forts», explique la directrice générale.

Le maire d’arrondissement Pierre Lessard-Blais soutient qu’il est conscient que la situation actuelle est difficile pour les organismes du quartier, dont la SAPB qui «offre des services importants et appréciés à la Promenade Bellerive, un lieu précieux pour les habitants de l’est de l’île. On va voir ce qu’il est possible de faire pour les aider et pour maintenir les services aux citoyens», ajoute-t-il.

En ce moment, la SAPB est en mode «relance», ce qui favorise la mise en action d’une planification stratégique et d’un développement des compétences, pense Mélanie Baril. «On renégocie actuellement notre entente contractuelle avec la Ville, une entente qui tient compte des cas de force majeure, comme la pandémie actuelle», indique-t-elle.

Il s’agit d’une entente de services qui n’est pas encore finale, indique la chargée de communication de l’arrondissement Julie Bellemare. Une fois l’entente finalisée, un contrat devrait être présenté au conseil d’arrondissement du 4 mai prochain.

Articles similaires