Mercier & Anjou
09:39 27 mai 2020 | mise à jour le: 27 mai 2020 à 09:46 temps de lecture: 3 minutes

Une bijoutière dit au revoir à ses clients fidèles

Une bijoutière dit au revoir à ses clients fidèles
Photo: Naomie GelperGinette Champagne devant la bijouterie Armand Trottier le jour de la réouverture des commerces à Montréal.

Commerçante dans le quartier Tétreaultville depuis plus de 25 ans, la propriétaire de la Bijouterie Armand Trottier prend sa retraite et ferme boutique.

«C’est avec un grand regret que je ferme la bijouterie parce que j’aimais vraiment ça», dit-elle. Mais à 65 ans, son état de santé ne lui permet plus de continuer.

La bijouterie Armand Trottier fermera donc ses portes le 30 juin prochain à la fin du bail. «Ce n’est pas une bonne période pour fermer, mais ça donne comme ça», admet-elle en faisant allusion à la crise sanitaire.

Contact humain

Cependant, Ginette Champagne tenait à rouvrir pour écouler son inventaire lors d’une «grande vente fermeture» et saluer ses « clients fidèles » une dernière fois.

Après seulement deux mois de confinement, le contact humain lui manque. «Je vais m’ennuyer des clients, c’est sûr. Quand tu passes 27 ans au service à la clientèle, ça te manque», confie Mme Champagne.

La pandémie a entrainé «tout un casse-tête» pour Mme Champagne qui préparait sa retraite depuis quelques mois déjà, indique la directrice de l’Association des commerçants de Tétreaultville, Viviane Caron.

«Je suis extrêmement heureuse de la réouverture des commerces qui lui permet de revoir ses clients et de procéder à sa vente de fermeture en bonne et due forme, ce qui facilitera le passage agréable vers une retraite bien méritée», émet-elle.

Histoire

Fondée en 1953 par Armand Trottier, la bijouterie Armand Trottier était une véritable institution dans le quartier.

Quand Ginette Champagne est engagée comme employée en 1993, c’est Claude Trottier, le fils d’Armand, qui est à la barre du commerce.

C’est en 2008 que Mme Champagne rachète le commerce familial. «J’ai percé des oreilles à des petites filles qui viennent maintenant faire percer les oreilles de leurs enfants, affirme-t-elle. C’est le fun, ce sont de bons souvenirs.»

«Au début, j’étais la petite fille de Tétreaultville, mais maintenant je suis rendue la matante de Tétreaultville»

-Ginette Champagne, propriétaire de la bijouterie Armand Trottier

Pour la réouverture de la bijouterie le 25 mai, Ginette Champagne demande à ses clients de porter le masque pour la protéger elle et les employés «tous âgés de 65 ans et plus».

Ce sont les copropriétaires de la Crèmerie du Bonbon plaisir qui reprendront le local de la bijouterie situé au 2328 rue Des ormeaux pour la saison estivale de 2021.

Articles similaires