Mercier & Anjou
10:00 29 juillet 2020 | mise à jour le: 30 juillet 2020 à 09:43 temps de lecture: 3 minutes

Le Marché Solidaire Cadillac relocalisé au GEMO

Le Marché Solidaire Cadillac relocalisé au GEMO
Photo: Gracieuseté/Groupe d’entraide de Mercier-EstLe Marché Solidaire Cadillac se tenait habituellement à la station de métro Cadillac.

Le Groupe d’entraide de Mercier-Est (GEMO), organisme spécialisé en sécurité alimentaire, accueille cette année le Marché Solidaire Cadillac auparavant localisé au métro Cadillac.

Le kiosque du marché ne pouvait se tenir, comme à l’habitude, devant la sortie sud du métro Cadillac en raison de travaux d’aménagement qui doivent être faits par la Société de transport de Montréal (STM).

De plus, le respect des mesures sanitaires qui s’impose dans le contexte de pandémie actuel devenait «difficile» sans électricité ni eau courante, indique le co-directeur du GEMO Yann DesRosiers. «Le risque était assez élevé qu’il se produise quelque chose», émet-il.

Marché ouvert jusqu’à l’automne

Dans le but d’offrir une variété de fruits et légumes du Québec au prix le plus abordable possible, le Marché Solidaire Cadillac est installé directement au local du GEMO situé au 6765 rue de Marseille.

Il se tient du mardi au vendredi, de 10h à 19h, et le samedi, de 10h à 16h, jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Quand les périodes de chaleur accablante vont s’atténuer, le marché devrait déménager dehors, sur la rue Marseille directement. «Cela sera fait quelque part cet automne assurément. Mais pour l’instant, pour être en mesure d’offrir des produits le plus frais possible, on le fait à l’intérieur du GEMO», indique Yann DesRosiers.

Les mesures de santé publique visant à combattre la propagation de la COVID-19, tel que le port du masque obligatoire dans les lieux publics fermés ou partiellement couverts pour les personnes de 12 ans et plus, s’imposent.

Le but premier du marché est de rendre accessible au plus grand nombre possible des produits santé et frais d’ici. -Yann DesRosiers, co-directeur du GEMO

Mercier-Ouest, désert alimentaire

Dans le quartier Mercier-Ouest reconnu comme un désert alimentaire depuis plusieurs années, les services du Groupe d’entraide de Mercier-Est redoublent d’importance, ajoute Yann DesRosiers.

Depuis un an, l’organisme dont la mission première est d’offrir une banque alimentaire aux citoyens dans le besoin a ouvert ses portes aux résidents du quartier sous forme d’épicerie de proximité.

Le GEMO offre aussi la possibilité de se faire livrer les produits via la boutique en ligne.

«Quand les gens font le choix d’acheter au GEMO, ils redonnent au suivant puisque le mince petit profit qu’on fait est réinvesti dans la banque alimentaire», rappelle M. DesRosiers.

Articles similaires