Mercier & Anjou
14:42 23 septembre 2020 | mise à jour le: 23 septembre 2020 à 14:42 temps de lecture: 2 minutes

Réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine: près de 4 M$ pour les travaux et un mur antibruit

Réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine: près de 4 M$ pour les travaux et un mur antibruit
Photo: Josie Desmarais/Métro MédiaLe pire des travaux atteindra son pic en 2022 et 2023

Dans le cadre de la réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, les élus du conseil municipal de Montréal ont adopté, lundi, un règlement autorisant un emprunt de 2,9 M$ pour financer la construction d’un mur antibruit et les travaux de voirie afférents, incluant notamment des travaux d’aménagement et de réaménagement du domaine public.

La réfection du plus important tunnel autoroutier immergé au Canada, qui relie Longueuil à Montréal, est gérée par le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Cependant, le projet évalué à 1,142 G$ aura des répercussions sur certains actifs de la Ville de Montréal.

Ainsi, il est prévu que le MTQ réalise des interventions en impliquant la Ville, puis que cette dernière profite du projet pour bonifier des actifs ou devancer certains investissements.

La Ville de Montréal collabore avec le MTQ pour l’élaboration d’une entente concernant la conception et la construction d’une piste multifonctionnelle sur la rue Curatteau, entre les rues Lecourt et Notre-Dame Est, et d’un mur antibruit sur la rue Curatteau, entre les rues Ontario Est et La Fontaine.

L’emprunt de 2,9 M$ comprend les honoraires professionnels, les frais et honoraires d’études, de conception et de surveillance des travaux et les autres dépenses incidentes et imprévues s’y rapportant. Le règlement d’emprunt permettra de financer la totalité des investissements du projet pour les années 2020 et 2021.

Ces investissements sont prévus au programme triennal d’immobilisations 2020-2022.

Articles similaires