Mercier & Anjou
18:21 16 novembre 2020 | mise à jour le: 16 novembre 2020 à 19:04 temps de lecture: 3 minutes

Excès de vitesse sur Honoré-Beaugrand

Excès de vitesse sur Honoré-Beaugrand
Photo: Frédéric Hountondji/Métro Média

Les excès de vitesse sur la rue Honoré-Beaugrand, au nord de la rue Sherbrooke Est, dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve inquiètent les résidents. Ils ont interpellé le conseil d’arrondissement à sa dernière séance.

Monsieur Gilles Revel a rapporté que sa rue est située dans un quartier résidentiel habité par plusieurs familles et que les enfants risquent de se faire heurter par des véhicules en jouant, en faisant du vélo ou en voulant traverser.

«Ils prennent Honoré-Beaugrand pour une piste de course, s’est offusqué Yves Jodoin rencontré sur les lieux par Le Flambeau. Ils font de la vitesse depuis le haut et ne s’arrêtent même pas au Stop.» M. Jodoin qui vit dans le quartier depuis huit ans avance que c’est difficilement que les riverains s’engagent sur la rue Honoré-Beaugrand après une marche arrière, car les automobilistes circulent tellement vite qu’ils n’arrivent pas à s’arrêter pour leur laisser le passage.

«Il faudra peut-être mettre des dos d’âne, suggère-t-il. Je sais que c’est plate, mais il y a des enfants qui vivent ici, pas juste des personnes âgées.»

Divergences sur la solution

Yann Cloarec lui pense que c’est surtout au printemps que les conducteurs circulent trop vite sur la voie. Il exclut la solution consistant à y installer des dos d’âne à cause des autobus qui prennent par là. Il tient à mentionner qu’un panneau Arrêt a été implanté il y a à peu près deux ans pour freiner les chauffards dans leur ardeur.

Amine constate les excès de vitesse surtout le soir et le matin quand les gens vont au boulot. «Vu que l’autoroute 25 est là, ils veulent vite la rejoindre pour ne pas tomber dans le trafic, c’est pour ça qu’ils filent», croit-il.

Jérémy dit avoir remarqué que le problème n’est pas au niveau du métro Honoré-Beaugrand. «Les gens commencent à faire de la vitesse depuis le fond et ralentissent vers le métro parce qu’il y a beaucoup d’autobus par là», avance le jeune homme.

Suzie Miron, conseillère de Tétreaultville, a déclaré lors de la séance du conseil d’arrondissement que le problème d’excès de vitesse sur la rue est réel. «J’avais déjà constaté même avant d’être élue que cet endroit était très problématique et c’est pour ça que dès notre entrée en poste au printemps 2018, on a installé un arrêt Stop à l’intersection de la place Honoré-Beaugrand avec la rue Honoré-Beaugrand juste au nord de l’édicule de la station de métro où il y avait vraiment une affluence de piétons et de véhicules régulièrement.»

Elle a poursuivi en mentionnant que cette mesure a permis de réduire la vitesse sur le tronçon.

«C’est sûr qu’il y a encore des enjeux et je vais soumettre votre problématique au comité Mobilité qui l’étudiera dans les prochaines semaines ou prochains mois», a assuré la conseillère.

Articles similaires