Mercier & Anjou
18:07 16 février 2021 | mise à jour le: 16 février 2021 à 18:22 temps de lecture: 3 minutes

La réouverture: un nouveau souffle pour les centres commerciaux ?

Photo: Frédéric Hountondji/Métro MédiaMalgré l'affluence, certains commerces attendent toujours des acheteurs

Si certains commerçants du centre commercial de la Place Versailles estiment que la journée de samedi a drainé beaucoup de clients vers les magasins après la réouverture des commerces non essentiels, d’autres par contre considèrent qu’il y a eu plus de promeneurs que d’acheteurs.

Après la réouverture des commerces le 8 février, la gérante de la boutique Jean Bleu attendait les clients lors de la première fin de semaine d’activités depuis la fermeture des magasins le 25 décembre 2020.

«Aujourd’hui (samedi), il y a plus de monde qui se promène dans le centre d’achats à comparer à lundi (8 février). Ils ne sont pas là pour acheter nécessairement», a commenté Karine. La gérante a réalisé que des gens viennent voir du monde pour faire du bien au moral, tandis que d’autres achètent vite ce dont ils ont besoin et repartent parce qu’ils ne peuvent pas s’asseoir.

Des personnes âgées croisées dans les allées du centre commercial avouent ne pas être encore satisfaites malgré la reprise des activités. «Je n’aime pas ça parce qu’il n’y a pas de bancs pour s’asseoir. On mange debout, c’est vraiment fatigant», se lasse Diane, 71 ans. «On n’a pas 20 ans, on est venu acheter et à un moment donné il faut se reposer les jambes, mais on ne peut pas le faire», déplore Francine, 72 ans, qui se déplace avec un déambulatoire.

«Juste pour voir»

Un peu plus loin se trouve la bijouterie-joaillerie de Kamal. Pour lui aussi, la première semaine d’ouverture ne rime pas avec affluence. «L’année passée, j’étais occupé du matin au soir, j’avais plus de 45 ventes par jour. Aujourd’hui, je suis tombé à cinq ventes par jour. Le problème est que les gens passent seulement, il n’y a pas d’acheteurs», regrette-t-il.

Charazed rencontrée dans les allées, n’était pas venue acheter. «Ça fait beaucoup de bien de venir voir, je suis arrivée avec ma fille. Je n’ai rien acheté, c’est juste pour voir du monde. Parfois on achète, mais c’est plus pour voir», a-t-elle reconnu.

«Explosion de monde»

Pour d’autres commerçants, la première semaine de réouverture a apporté bien des avantages comme c’était le cas de la boutique Suzie où l’on a admis qu’il y aurait eu beaucoup de monde. Même impression chez Abdou du magasin de chaussures et sacs Marino.  «On dirait que les gens étaient emprisonnés et qu’on les a acquittés, ils sont souriants. Dans l’ensemble, ça va.»

Dans d’autres boutiques de la Place Versailles, on se réjouit d’une affluence bien particulière.

«Lundi, on avait eu du monde, mais aujourd’hui (samedi) c’est l’explosion de monde.  On a énormément de monde, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu ça», indique Lieutard Alexandre de Sports Experts.

Articles similaires