Mercier & Anjou
12:30 16 mars 2021 | mise à jour le: 16 mars 2021 à 12:31 temps de lecture: 3 minutes

156 000$ amassés pour soutenir la persévérance scolaire

156 000$ amassés pour soutenir la persévérance scolaire
Photo: Gracieuseté/Fondation de la Pointe-de-l'ÎleLa Fondation de la Pointe-de-l'Île organisait chaque année un tournoi de golf

Pour sa toute première campagne de financement majeure auprès de la population et de ses partenaires, en temps de pandémie, la Fondation de la Pointe-de-l’Île a collecté 156 000 $ afin de soutenir la persévérance scolaire.

Ce montant va s’ajouter aux fonds déjà disponibles dans l’organisation pour financer des programmes qui seront soumis par les écoles et des organismes communautaires dans le cadre de la persévérance scolaire.

«Ces projets deviendront déterminants pour maintenir la motivation des jeunes à poursuivre leur éducation et à réduire les effets des restrictions qui leur ont été imposées. Notre mission comme organisation de soutien à la persévérance scolaire est plus pertinente que jamais», a assuré Dimitri Tsingakis, président de la Fondation.

La fondation estime que sur le plan du décrochage, la pandémie pourrait rendre plus critique le cas des élèves en situation de vulnérabilité. Elle pointe l’Est de la métropole où les défis en matière de persévérance sont déjà nombreux, selon elle.

Tournoi de golf et souper gastronomique

«L’intention même des jeunes de poursuivre des études au-delà du secondaire risque d’être mise à mal avec cette situation-là», a mentionné Jacques Baril, membre du conseil d’administration.

La campagne de financement est d’une grande importance pour la fondation. Celle-ci tient habituellement deux activités dans le but de réunir des fonds pour la promotion de la persévérance scolaire durant l’année.

Il s’agit notamment d’un tournoi de golf, lequel a lieu en juin tous les ans depuis une vingtaine d’années, et un souper gastronomique organisé en janvier à l’École hôtelière de Montréal Calixa-Lavallée par le Centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île. Grâce à ces deux événements, la fondation recueillait par année entre 130 000 et 140 000 $. Toutefois, ceux-ci ont été annulés à cause de la Covid-19. N’étant pas certaine de tenir cette année en juin 2021 son tournoi de golf, la fondation a dû choisir de lancer une campagne de financement auprès de la communauté d’une part, et surtout de ses partenaires.

Donateurs publics et privés

Pour la réussite de cette campagne de financement, la fondation a compté sur le soutien financier de donateurs dont la députée de Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau, et la députée d’Anjou-Louis-Riel, Lise Thériault. Ces dernières, en tant que co-marraines de l’événement, ont sollicité leurs collègues pour des dons.

« (…) La réponse de mes collègues a été unanime et je crois que cela envoie un message fort: notre gouvernement a à cœur la réussite académique de nos jeunes», a déclaré en substance Mme Rouleau. Elle a souligné le fait que la fondation prépare déjà l’après-crise.

De son côté, Mme Thériault a aussi insisté sur la nécessité de ces dons récoltés en ces temps de pandémie. À ses yeux, ils constituent pour les élèves des écoles du Centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île «un outil  précieux afin de leur donner le coup de pouce nécessaire pour qu’ils persévèrent dans leur cheminement scolaire.»

Les co-présidents de la campagne, Stéphane Beauchemin, vice-président exécutif du Groupe Compass Québec et Sylvain Tremblay des Caisses Desjardins ont, à l’instar des deux marraines, remercié les uns et les autres pour leur générosité visant à soutenir les interventions de la Fondation.

Articles similaires