Mercier & Anjou
12:21 11 mai 2021 | mise à jour le: 11 mai 2021 à 12:25 Temps de lecture: 2 minutes

Deux véhicules incendiés dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Deux véhicules incendiés dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve
Photo: Frédéric Hountondji/Métro MédiaUn des deux véhicules ayant été la proie des flammes au 2820, avenue de Granby.

Deux véhicules ont été incendiés le 8 mai un peu avant 4h du matin dans le stationnement d’un immeuble sur l’avenue de Granby dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

La police a été informée à 3h55 du sinistre. «L’appel parlait d’un début d’incendie sur un véhicule sur Granby. Les flammes se sont propagées sur un autre véhicule et ont causé des dommages considérables sur les véhicules», a rapporté Véronique Comtois, agent relationniste au  Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Jean-Marie Duclos réside depuis 20 ans dans l’immeuble dont le stationnement a été le théâtre de l’incendie. Il a reconnu que c’était la première fois qu’il découvrait une telle scène dans le secteur.

«On dirait des bombes»

«Ce sont les pneus qui ont explosé en premier, taaff! On dirait que c’est quelqu’un qui lançait des bombes. Les flammes ont monté jusqu’à la hauteur des fenêtres d’un voisin et il voyait juste orange. Il a eu peur…», a lancé M. Duclos. «C’est sûr que c’est criminel. Reste à savoir c’est quoi la chose? On ne sait pas», s’embarrasse-t-il.

Mme Comtois a mentionné que, pour l’instant, les pompiers n’étaient pas capables de déterminer la cause de l’incendie. «On n’est pas nécessairement dans un incendie criminel comme tel. On est dans un incendie où la cause est inconnue», a-t-elle ajouté.

Le véhicule d’où serait parti le feu en premier a été remorqué samedi pour expertise. Le journal a interrogé Mme Comtois sur les raisons pour lesquelles le deuxième véhicule incendié n’avait pas été remorqué au même moment que le premier.

«C’est sûr que si les flammes se sont propagées sur l’autre véhicule, l’expertise ne montrera pas nécessairement quelque chose. Donc, si l’incendie a débuté dans le véhicule à ce moment-là, ça va être le véhicule qu’on va expertiser», a-t-elle expliqué.

Pour M. Duclos, son secteur est un endroit calme malgré tout. Il a avoué qu’il pourrait y avoir des cas de vol. Il y aurait eu du feu dans un sous-sol parce que quelqu’un avait oublié d’éteindre le feu en préparant un repas.

«C’est des petites affaires comme ça qui arrivent. Jamais rien de grave. La police passe régulièrement», a fait observer M. Duclos.

Articles similaires