Mercier & Anjou
18:19 10 juin 2021 | mise à jour le: 10 juin 2021 à 18:19 Temps de lecture: 4 minutes

La navette fluviale est de retour au Parc de la Promenade Bellerive

Photo: Gracieuseté/Facebook Facebook Croisières NavarkLa navette fluviale revient dans quelques jours à la Promenade Bellerive

La navette fluviale reliant le parc de la Promenade Bellerive à l’Île Charron reprendra du service le 1er juillet, a annoncé la Ville de Montréal. Le service sera offert les fins de semaine et les jours fériés.

En raison de la situation sanitaire, le retour de la navette en 2021 était pourtant loin d’être acquis.

«Nous sommes fiers de pouvoir offrir à nouveau ce service aux Montréalaises et aux Montréalais, d’autant plus qu’il s’agit de la seule option disponible pour rejoindre le parc national des Îles-de-Boucherville autrement qu’en voiture», se réjouit Éric Alan Caldwell, conseiller d’Hochelaga et responsable de la mobilité au sein du comité exécutif.

Suzie Miron, conseillère municipale de Tétreaultville, se dit heureuse de la reprise imminente de la navette. «On est bien heureux de la ramener. Ça va répondre à un besoin des gens de l’est de Montréal de vouloir s’évader à l’extérieur de l’Île et d’aller dans la magnifique ville de Boucherville».

Elle a reconnu que les mesures sanitaires liées à la Covid-19 ont fait en sorte «qu’on ne savait pas trop où on naviguait.»

Pour combien de temps encore?

Mme Miron se dit favorable à la pérennisation du service, mais souligne que Montréal est la seule ville à le financer depuis que Longueuil a décidé de se retirer du réseau.

«C’est sûr qu’on veut maintenir la navette et, idéalement, la bonifier à moyen terme». Elle souhaite que de nouveaux partenaires viennent se greffer au projet l’année prochaine, comme la Ville de Longueuil et la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ), ajoutant en avoir discuté avec Richard Campeau, député de Bourget.

«Je me réjouis du dénouement positif en lien avec la navette fluviale du parc Bellerive. Nous avons communiqué avec l’entreprise Croisières Navark pour pousser le dossier mais c’était à l’administration municipale de négocier le retour de la navette. Le retour de celle-ci semble démontrer que le gros de la pandémie est derrière nous après plus de 15 mois de sacrifices», a formulé M. Campeau par courriel.

Financement

Le retour de la navette est accueilli à bras ouverts par la Société d’animation de la Promenade Bellerive (SAPB).

«On est heureux que le service revienne. On espère que dans les années à venir, la Ville pourra étendre le service et l’offrir sept jours par semaine», affirme Scott Mckay, président de la SAPB.

Il souligne par ailleurs qu’il est important de pérenniser le financement de la navette. M. Mckay relève que le service existe depuis 27 ans. Il déplore qu’il faille se battre chaque année pour que la navette revienne.

«La navette […] fait partie des services de base que la Ville doit offrir aux citoyens, c’est un service essentiel. Qu’on arrête alors de considérer cela comme un cadeau», laisse-t-il entendre.

Rappelons que le retour de la navette est le résultat d’un appel d’offres qui avait été lancé en avril dernier par la Ville de Montréal pour la reprise du service. Le contrat vient d’être accordé à l’entreprise Croisières Navark qui assurait le service depuis plusieurs années.

«Je suis très heureux de voir que ça va de l’avant. À la suite de la pandémie, la Ville avait en premier décidé d’annuler le service. Tout le monde y a mis de la bonne volonté au niveau des instances pour faire que ça reprenne», fait valoir le capitaine et directeur des opérations de Croisières Navark , Gilles Tanguay.

Articles similaires