Mercier & Anjou

Une vingtaine d’arbres plantés dans la cour de l’école Saint-Fabien

La cour de récréation de l’école Saint-Fabien dans Mercier-Ouest. Photo: Jason Paré, Métro Média

Au début du mois de septembre, une vingtaine d’arbres ont été plantés par l’organisme Soverdi dans la cour de l’école Saint-Fabien dans Mercier-Ouest.

La plantation s’est faite dans le cadre du projet de réfection de la cour de cette école de l’avenue de Renty.

Afin d’apporter de l’ombre dans une cour ensoleillée et d’embellir l’espace, l’équipe de Soverdi a planté 24 arbres de gros calibres, dont des amélanchiers du Canada, des sorbiers des oiseaux, des féviers d’Amérique, des micocouliers occidentaux et des érables rouges, ainsi que 35 arbustes et 50 vivaces.

Selon l’organisme, mélanger ainsi les différentes strates de végétation permettrait non seulement d’obtenir immédiatement un résultat visible intéressant, mais aussi de favoriser la biodiversité sur le site et la résilience de la plantation.

«Les cours d’école sont historiquement extrêmement asphaltées. Ce sont des endroits de vie qui ne sont pas spécialement agréables pour les enfants qui sont exposés en plein soleil», explique le chargé de projets de Soverdi, Aymeric Yanitch.  

Ce dernier affirme qu’un arbre à maturité peut faire baisser la température de l’air environnant d’un à deux degrés. En plus de réduire les îlots de chaleur, ces carrés de végétation permettent de capter les eaux de pluie pour lutter contre les inondations.

Plan climat 2020-2030

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Plan climat 2020-2030 proposant de planter 500 000 arbres sur l’ensemble de l’agglomération montréalaise. Tandis que la Ville de Montréal et les villes liées coordonnent les plantations sur le domaine municipal, Soverdi chapeaute celles du domaine privé et institutionnel.

Les terrains situés dans le domaine privé ou institutionnel représentent 66 % du territoire montréalais, peut-on lire sur le site internet de l’organisme.

Plus de 600 arbres ont été plantés jusqu’à maintenant cette année dans les cours d’école des différents centres de services scolaires de la métropole, l’English Montreal School Board (EMSB) inclus.

«Depuis le début de l’année, j’ai planté dans 11 écoles, il m’en resterait huit», soutient M. Yanitch.

Douze écoles de la CSSDM

Le Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM) collabore depuis quelques années avec des organismes de verdissement comme Soverdi pour la plantation d’arbres et d’arbustes dans leurs cours d’école.

Selon les chiffres du CSSDM, douze de leurs écoles ont profité ou profiteront du programme en 2021-2022, des plantations allant de 45 arbres (l’école Sainte-Cécile dans Villeray) à un seul (l’école Sainte-Claire dans Tétreaultville).

Un autre établissement de MHM profitera de ce programme, l’école Boucher-de-la-Bruère dans le quartier Bellerive. Un total de onze arbres y sera planté l’été prochain.

Articles récents du même sujet