Soutenez

L’ancien Dunkin Donuts dans Tétreaultville bientôt démoli

Lorsque Métro s’est rendu sur les lieux le 24 mars, les travaux de démolition n’avaient pas encore débuté, mais une pelle mécanique était stationnée à proximité du bâtiment délabré. Photo: Jason Paré, Métro Média

L’ancien Dunkin Donuts sur la rue Sherbrooke Est, au coin du boulevard Pierre-Bernard, sera démoli d’ici le 15 avril.

C’est ce qu’a indiqué à Métro l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

«Un constat d’infraction a été émis le 3 mars 2022 pour avoir détérioré ou laissé se détériorer un bâtiment par manque d’entretien, usage abusif ou manœuvre de dégradation», ont précisé les communications de l’arrondissement.

Selon les informations obtenues, un certificat de démolition a par la suite été donné le 14 mars, suivi d’un ordre de démolition le 15 mars.

Suivant cet ordre, le propriétaire dispose d’un délai de 30 jours pour compléter la démolition de l’immeuble vétuste et sécuriser le site.

Nadia Said, chargée de communication de MHM

À l’abandon depuis plus d’un an

Inoccupé depuis 2018, ce bâtiment dans Tétreaultville – qui a également accueilli un café Van Houtte – a été laissé à l’abandon à la suite d’un incendie en janvier 2021. Une enquête a été amorcée par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour déterminer les causes du sinistre, mais l’enquête a depuis été fermée avec la mention «non résolue».

«À noter qu’elle pourrait être réouverte si de nouveaux éléments étaient soumis», précisait en août dernier la chargée de communication du SPVM, Gabrielle Fontaine-Giroux.

En plus de laisser une cicatrice sur l’artère commerciale, le bâtiment à l’abandon suscitait de l’inquiétude chez certains citoyens, bien que le terrain ait été clôturé à la demande de l’arrondissement.

C’était entre autres le cas de Denis Clavet, membre du groupe Facebook Les Badauds de Mercier-Est, qui s’interrogeait également sur les intentions du propriétaire du bâtiment.

Joint par Métro, M. Clavet salue le fait qu’un ordre de démolition ait enfin été envoyé au propriétaire par l’arrondissement.

Ça va être une bonne chose pour tout le monde, parce que n’importe qui peut entrer là-dedans et remettre encore le feu.

Denis Clavet, un résident du secteur

Ce dernier ajoute qu’une grande majorité de gens habitant dans le secteur était tannée de voir ce bâtiment à l’abandon.

Pour la suite

Une question demeure: est-ce qu’une nouvelle construction verra le jour prochainement sur ce site tout de même bien situé?

Du côté de l’arrondissement, on mentionne qu’aucune demande de permis de construction n’est actuellement à l’étude au sein de la Division des permis et inspections pour le site.

«Quant à un éventuel projet particulier, il n’y a rien de confirmé pour le moment», a ajouté la chargée de communication de MHM, Nadia Said.

Le propriétaire de l’immeuble, Développement Métro, n’avait pas répondu à nos questions au moment de la publication de cet article.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.