Mercier & Anjou

Sylvie Boivin honorée par Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

Sylvie Boivin entourée d’une partie de l’équipe de L’Anonyme.
Sylvie Boivin entourée d’une partie de l’équipe de l’Anonyme. Photo: Jason Paré, Métro

Le 4 juillet, le conseil d’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve a rendu hommage à Sylvie Boivin, qui a œuvré pendant plus de douze ans en tant que directrice générale de l’organisme l’Anonyme.

Mme Boivin, qui a commencé sa carrière au ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, puis à celui de la Sécurité publique, a réalisé beaucoup de changements importants durant ses douze ans comme directrice de l’Anonyme, notamment au début de la pandémie de COVID-19, où elle a mobilisé les ressources à la distribution alimentaire, mettant sur pied une cantine mobile qui a sillonné les rues de la ville 7 jours sur 7. Cette action a permis de venir en aide à plusieurs personnes démunies de l’arrondissement.

Son implication a également permis de faire des gains importants en matière de logement social et d’itinérance, notamment lors de son projet de reconversion du 3629, rue Sainte-Catherine en maison de chambres.

«Sylvie Boivin, c’est 30 ans de militantisme audacieux et courageux pour faire changer les choses en matière d’intervention sociale, tant auprès des jeunes en difficulté que des femmes en situation de violence conjugale, des toxicomanes ou des personnes en situation d’itinérance. Elle est une grande dame du milieu communautaire et le conseil d’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve est fier de lui rendre un hommage plus que mérité», a déclaré le maire d’arrondissement Pierre Lessard-Blais.

Sylvie Boivin a quitté l’Anonyme en mai dernier et travaille dorénavant pour Suicide Action Montréal.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet