Soutenez

Révision des panneaux d’interprétation de la Promenade Bellerive

S’étendant sur plus de deux kilomètres, le parc de la Promenade-Bellerive est le premier accès au fleuve Saint-Laurent à l’est du Vieux-Port de Montréal. Photo: Jason Paré / Métro

L’Atelier d’histoire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve ainsi que la Société d’animation de la Promenade Bellerive (SAPB) s’affairent actuellement à la conception de nouveaux panneaux d’interprétation. Les citoyens sont invités à donner leur avis.

Ces nouveaux panneaux sont destinés à remplacer ceux se trouvant à l’heure actuelle aux abords du fleuve Saint-Laurent, dans le parc de la Promenade-Bellerive, dans le quartier de Tétreaultville.

Cette initiative est motivée entre autres par la volonté de mettre à jour les informations se trouvant sur ces 15 panneaux, qui selon le directeur-historien de l’Atelier, Olivier Dufresne, ont plus de dix ans.

«Ce ne sera pas nécessairement les mêmes thèmes», précise Olivier Dufresne, puisque les citoyens consultés pourront influencer la sélection de ces derniers.

Les thèmes actuellement abordés par les panneaux sont les suivants:

  • Les fusions municipales de 1910
  • L’implication citoyenne dans le développement du parc
  • L’invention du conteneur
  • L’arrivée de la Voie maritime
  • La restauration du secteur 103
  • La Route verte (piste cyclable)
  • Les îles de Boucherville
  • L’histoire du village de Longue-Pointe et ses interactions avec le fleuve
  • Les ducs d’albe (des quais)
  • Les murales artistiques
  • Les grands parcs montréalais
  • L’interaction entre le Port de Montréal et la Ville
Exemple des panneaux d’interprétation actuels du parc de la Promenade-Bellerive.
Photo: Gracieuseté, Atelier d’histoire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

Nouveauté intéressante, l’Atelier et la SAPB envisagent d’ajouter des codes QR sur les nouveaux panneaux afin d’offrir du contenu numérique, sous forme audio, mais possiblement aussi visuelle.

«On va utiliser les mêmes emplacements et les mêmes supports», explique le directeur-historien de l’Atelier.

L’Atelier estime que la révision des 15 panneaux entraînera une dépense de 40 000$. Si une partie de la somme sera déboursée par le programme Patrimoines montréalais: une mise en valeur dans les quartiers, les deux organismes partenaires sont toujours à la recherche de financement afin de compléter le budget.

Entretemps, les citoyens sont invités à donner leur avis via ce formulaire: bit.ly/3c1xXPH

La consultation se termine le 16 septembre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.