Montréal-Nord
18:42 23 septembre 2020 | mise à jour le: 24 septembre 2020 à 10:07 temps de lecture: 4 minutes

Nouvelles stations de Bixi à Montréal-Nord

Nouvelles stations de Bixi à Montréal-Nord
Photo: Archives Métro

De nouvelles stations de Bixi ont discrètement fait leur apparition à Montréal-Nord, jeudi dernier. Avec cinq points de service, le service de vélo-partage relie désormais l’est et l’ouest de l’arrondissement.

Dans le cadre du déploiement de 70 nouvelles stations où les vélos électriques pourront être rechargés sur place, Bixi a choisi d’en installer trois dans Montréal-Nord, soit à la Mairie d’arrondissement, au parc Saint-Laurent et au parc Langelier. Celles-ci s’ajoutent aux deux premières stations implantées dans l’arrondissement en 2019.

«[Les stations] se situent encore à proximité de secteurs résidentiels importants et l’objectif est de faciliter les déplacements des citoyens vers les stations de métro, ainsi que le Cégep Marie-Victorin», a expliqué à Métro Montréal-Nord la porte-parole de Bixi, Bérengère Thériault.

Il y a près de trois semaines, Bixi avait inauguré sa première «station électrique» au Cégep Marie-Victorin. Le président Alexandre Taillefer n’avait toutefois pas pu confirmer si de nouvelles bornes allaient prochainement s’ajouter dans Montréal-Nord afin de relier celle-ci au reste du réseau.

«Il est prévu d’ajouter des stations dans l’arrondissement au cours des prochaines années (nombre exact et lieux non déterminés à ce jour), a indiqué Mme Thériault. Au cours de la prochaine saison, nous allons évaluer et analyser les habitudes de déplacements, les commentaires et demandes des citoyens, pour optimiser le réseau et le développer de façon stratégique et sécuritaire».

«Bonne nouvelle»

Le militant nord-montréalais en faveur du transport actif Jean-François Gagné a accueilli ces développements avec enthousiasme.

«C’est sûr que c’est une bonne nouvelle. Il y a un espèce réseau qui peut nous permettre de passer de l’est à l’ouest de l’arrondissement. Avec la station qu’il y a au Cégep Marie-Victorin et les autres qui sont quand même près de la grosse densité de population, c’est intéressant pour les jeunes adultes qui vont pouvoir se rendre au cégep», souligne-t-il.

M. Gagné soulève toutefois des doutes quant à l’utilisation sécuritaire des Bixi à Montréal-Nord, alors que très peu d’aménagements cyclables se trouvent à proximité des bornes.

«Ça peut difficilement être sécuritaire tel que c’est actuellement, déplore-t-il. Il devrait y avoir plus de pistes cyclables qui permettent de se déplacer en sécurité.»

«Chaque emplacement est choisi en collaboration avec l’arrondissement de façon à s’y rendre de façon sécuritaire et nous continuerons de travailler en collaboration avec l’arrondissent en ce sens», a soutenu la porte-parole de Bixi.

Développements discrets

Appelé à réagir, la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black a accueilli positivement l’arrivée des nouvelles stations dans une déclaration écrite.

«Montréal-Nord n’est pas l’arrondissement le mieux desservi par les transports en commun, a-t-elle exprimé. Nous sommes donc en mode solution. Des alternatives comme les vélos Bixi ou les voitures en partage Communauto profitent grandement à nos citoyens qui désirent une plus grande mobilité. De plus, ces modes de transport collectif s’inscrivent dans notre volonté de combattre les changements climatiques.»

Jean-François Gagné trouve toutefois décevant qu’aucune promotion des nouvelles stations n’ait été faite localement.

«ll n’y a encore qui a été publié par l’arrondissement sur Facebook, encore rien qui n’a été dit nulle part par les élus, souligne-t-il. Je n’ai pas le goût qu’on me dise dans un an qu’il n’y a presque pas de monde qui l’utilise et qu’on les enlève.»

L’arrondissement a par la suite informé Métro qu’il compte faire la promotion des nouveaux points de service sur son territoire.

Articles similaires