Montréal-Nord
17:26 9 décembre 2020 | mise à jour le: 10 décembre 2020 à 11:15 Temps de lecture: 3 minutes

Opération majeure du SPVM dans Montréal-Nord

Opération majeure du SPVM dans Montréal-Nord
Photo: Josie Desmarais/Métro

Tôt ce matin, une importante opération policière a mené à plusieurs arrestations, notamment à Montréal-Nord, où le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) lutte contre des groupes criminalisés qui sévissent dans le secteur.

«C’est avec fierté que je peux dire qu’on a procédé à une opération d’envergure», a déclaré le chef du PDQ 39, Patrick Lavallée.

Avant le lever du soleil, un groupe d’une centaine de patrouilleurs, enquêteurs et membres du groupe d’intervention tactique (GTI) ont perquisitionné quatre lieux différents dans l’arrondissement de Montréal-Nord, en plus d’un autre dans Cartierville, dans le cadre du projet d’enquête «Entourer».

Ces interventions on été faites dans le cadre d’une opération plus large impliquant également la Sûreté du Québec et le Service de police de la Ville de Mascouche, ville dans laquelle une autre perquisition a été effectuée.

Les policiers ont arrêté au moins sept individus, selon nos informations.

«On a arrêté des gens qui sont des individus de premier plan qui sont reliés à des enjeux d’armes à feu et de stupéfiants. C’est sûr que ça va avoir un impact dans le secteur», explique M. Lavallée.

Un intervenant d’organisme communautaire qui suivait un processus de réinsertion figure parmi les personnes arrêtées.

Le SPVM a indiqué dans un communiqué que «d’autres [arrestations et perquisitions] sont à prévoir».

«En matière de soutien communautaire, des membres de la Division de la prévention et de la sécurité urbaine étaient également sur place afin de rassurer les personnes demeurant à proximité des lieux ciblés par les perquisitions», a ajouté le SPVM.

Reprise de la violence

La police montréalaise lutte depuis plusieurs mois contre des groupes criminalisés dans le nord-est de Montréal. Ceux-ci seraient responsables de plusieurs événements violents impliquant des armes à feu qui ont lieu depuis cet été.

Le SPVM avait envoyé au courant de l’été des renforts pour répondre à la situation à Montréal-Nord. Un groupe d’intervention spécial y avait été déployé pendant 70 jours.

Depuis une semaine, la violence a repris de plus belle alors les crimes violents se multiplient dans Rivière-Des-Prairies et Montréal-Nord.

«On va redoubler d’ardeur pour mettre fin aux problématiques qui ont semé l’inquiétude et l’insecurité dans le secteur», a assuré le chef Patrick Lavallée.

Articles similaires