Montréal-Nord

Deux nouvelles écoles secondaires d’ici 2024 pour Montréal-Nord et Anjou

Deux nouvelles écoles secondaires pour Montréal-Nord et Anjou
L'école secondaire de Montréal-Nord accueillera 1706 élèves à la rentrée scolaire 2024/2025 Photo: Gracieuseté CSSPÎ

Deux nouvelles écoles secondaires seront construites dans les arrondissements d’Anjou et de Montréal-Nord. Celles-ci pourront accueillir un total de 3500 élèves lors de la rentrée scolaire de 2024, permettant au Centre de services scolaires de la Pointe-de-l’île (CSSPÎ) de pallier la hausse démographique dans l’est de Montréal.

Québec investira jusqu’à 437 M$ pour la construction de ces nouveaux établissements.

«Je ne parle pas de dépenses, mais bel et bien d’un investissement […] dans un secteur qui en a grand besoin», a dit le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge en conférence de presse.

Il a annoncé ces projets de construction en présence d’Antoine El-Khoury, directeur général du CSSPÎ, et Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Des écoles au maximum de leur capacité

«Les écoles primaires et secondaires de la Pointe-de-l’île sont actuellement à leur pleine capacité. Ces deux nouvelles écoles répondent à la demande», affirme Antoine El-Khoury, directeur général du CSSPÎ.

Le CSSPÎ accueille des élèves provenant des arrondissements de l’est de la métropole, dont Anjou, Montréal-Nord, Saint-Léonard et Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles. Ses écoles connaissent depuis quelques années une importante croissance démographique. 

Le dernier bilan fourni par le CSSPÎ relève une augmentation de 995 élèves en 2020-2021 par rapport à l’année précédente. En cinq ans, le nombre total d’élèves au CSSPÎ a augmenté de près de 4300.

Si les besoins sont importants partout dans l’Est, les terrains choisis dans ces deux arrondissements étaient les plus adéquats pour créer de nouvelles écoles.

«Je remercie le ministre de l’Éducation pour l’expropriation de ces terrains qui sont une denrée rare dans ce secteur de l’île de Montréal», a ajouté le directeur général du CSSPÎ.

Plus que des salles de classe

L’investissement nécessaire pour bâtir la nouvelle l’école secondaire à Montréal-Nord s’élève à 234 M$. Celle-ci pourra accueillir près de 1700 élèves.

Elle comptera 53 classes, neuf laboratoires de science, six plateaux sportifs, un terrain de soccer, un auditorium de 500 places ainsi que neuf salles d’arts. Elle sera située au croisement des rues Albert-Hudon et Maurice-Duplessis, tout près du Cégep Marie-Victorin.

Pour ce qui concerne l’école secondaire d’Anjou, son investissement est de 234 M$, avec une capacité d’accueil de 1863 places.

À l’image de celle de Montréal-Nord, celle-ci sera composée de 58 classes, dix classes d’arts, dix laboratoires de science, sept plateaux sportifs, une place publique, un terrain de soccer et un auditorium de 550 sièges. Elle sera construite à l’extrémité nord-est d’Anjou, sur un terrain situé à l’angle du boulevard Métropolitain Est et de l’avenue Jean-Després.

Selon le ministère de l’Éducation, les constructions se feront en respectant la nouvelle signature architecturale. Le communiqué de presse évoque un établissement moderne et largement fenêtré. Les accents de bleu et l’utilisation du bois et de l’aluminium seront privilégiés.

La nouvelle école secondaire de Montréal-Nord
L’auditorium de la nouvelle école secondaire de Montréal-Nord
L’auditorium de la nouvelle école secondaire d’Anjou

Articles récents du même sujet