Montréal-Nord

Don Harley Fils-Aimé, alias Don Karnage, est mort

Don Harley Fils-Aimé
Photo: Romain Schué/Archives Métro

Les hommages se succèdent à l’endroit du rappeur et enseignant nord-montréalais Don Harley Fils-Aimé, alias Don Karnage, mort mardi matin.

L’un des enseignants de Culture X a confirmé la triste nouvelle par texto. M. Fils-Aimé a dirigé cet organisme communautaire pendant des années, offrant des cours de musique gratuits aux jeunes en difficulté.

En entrevue téléphonique, la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black, s’est dite profondément attristée par la perte de l’un des «piliers» de la communauté.

« Je le connaissais depuis fort longtemps […] Il a fait une grande différence dans le quartier. C’était vraiment un de nos grands », a-t-elle dit.

Mme Black a connu M. Fils-Aimé au milieu des années 2000. Elle était alors directrice du Centre des jeunes l’Escale, où l’ex-rappeur a donné des ateliers d’écriture hip-hop et lancé le projet Rêves d’artistes, qui a permis à de nombreux adolescents du quartier de briller sur scène. Elle a elle-même suivi des cours d’anglais avec ce polyglotte, passionné de toutes les langues.

C’est une grande perte pour notre arrondissement. Il fait énormément pour les jeunes, mais aussi les moins jeunes.

Christine Black, mairesse de Montréal-Nord

«C’est un gros morceau, une immense tristesse», a pour sa part réagi en entrevue téléphonique la députée libérale de Bourassa-Sauvé, Paule Robitaille.

Don, c’était un chanteur, un rappeur, un écrivain, mais beaucoup plus que ça. C’est quelqu’un qui a donné énormément à Montréal-Nord. Il a redonné en centuple aux jeunes. C’était pour moi un grand sage, plein de bons conseils et plein de bienveillance.

Paule Robitaille, députée de Bourassa-Sauvé

Le député libéral de Viau, Frantz Benjamin, a lui aussi tenu à offrir ses condoléances à sa famille et à ses proches ainsi qu’aux gens de Montréal-Nord.

«Merci Rappeur cool qui nous a rendu fier en regardant Musique Plus! Merci gentleman qui a toujours travaillé à tisser des ponts! Merci prof Don qui a enseigné et formé! Mes condoléances à toute sa famille et à tous ses proches! Mes sympathies à Montréal-Nord où il a œuvré patiemment et vaillamment pendant des années», a-t-il écrit sur Facebook.

Sous le nom de Don Karnage, Don Harley Fils-Aimé a fait paraître l’album Vice-Versa, en 1999, et l’album Bouge, en 2002.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet