Montréal-Nord

Une nouvelle maison bientôt prête à accueillir les jeunes

Sheilla Fortuné devant le chantier de rénovation
La directrice de la Maison des jeunes L’Ouverture, Sheilla Fortuné, a bon espoir que les travaux seront terminés à la mi-avril. Photo: Anouk Lebel/Métro Média

Les travaux de rénovation de la nouvelle Maison des jeunes L’Ouverture avancent à grands pas. L’organisme établi depuis une quarantaine d’années à Montréal-Nord pourrait être prêt à inaugurer ses nouveaux locaux d’ici le mois de mai, soit près d’un an après en être devenu propriétaire.

Au rez-de-chaussée de l’ancienne Caisse populaire Saint-Vital, la plupart des murs ont été abattus. Les ouvriers s’affairent à plâtrer les murs de la future salle polyvalente, baignée de lumière.

Tout un contraste avec les anciens locaux de la Maison des jeunes, auparavant locataire au sous-sol du Mail Léger Langelier, dans le nord-est de l’arrondissement.

«C’est le jour et la nuit», convient la directrice générale de l’organisme, Sheilla Fortuné, tout sourire, avant de descendre au sous-sol du nouvel espace. Une salle de jeux y sera aménagée, de même qu’une cuisine, une salle de détente et un coin consacré au punching bag – à la demande des jeunes.

Explosion des coûts

La pandémie a causé des maux de tête à l’organisme, qui n’a pas pu tenir certaines activités prévues dans le cadre de la campagne Un toit pour ma MDJ.

Mais surtout, les travaux qui devaient débuter au mois d’août ont finalement commencé en janvier. L’augmentation des prix des matériaux et de la construction a quant à elle fait gonfler la facture.

«C’était un casse-tête, mais c’est derrière nous», lance Mme Fortuné avec soulagement.

Si l’entrepreneur tient ses promesses, l’endroit pourra accueillir les jeunes dès ce printemps.

D’est en ouest

Depuis la fin du bail au Mail Léger Langelier, la Maison des jeunes occupe temporairement un local adjacent au centre Jean-Paul Lemay, à deux pas de la nouvelle maison.

Ce ne sont pas tous les jeunes qui ont suivi lors du départ des anciens locaux du nord-est, admet Mme Fortuné. Mais la nouvelle maison comblera selon elle un vide de services pour les adolescents dans l’ouest de l’arrondissement, près des écoles secondaires Calixa-Lavallée et Amos.

Quant aux jeunes, ils sont déjà venus visiter les lieux et constater l’avancement des travaux. Ils auront même leur mot à dire sur la couleur de la peinture et la décoration.

Tout le monde a bien hâte au vrai grand déménagement.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet