Montréal-Nord

Violence à Montréal-Nord: moins du quart de l’argent supplémentaire consacré à la prévention

voiture police
Moins du quart des 400 000 $ supplémentaires est allé au programme de Prévention de la violence commise et subie chez les jeunes. Photo: Archives Métro

En réponse à la multiplication des fusillades dans le nord-est de la métropole en 2021, l’administration de Valérie Plante a débloqué une somme additionnelle de 1,4 M$ pour les organismes communautaires sur le terrain, dont 400 000 $ pour Montréal-Nord. Mais au bout du compte, moins du quart de la somme allouée à l’arrondissement est allé au programme visant directement la prévention de la violence chez les jeunes.

La grande majorité de ces 400 000$ supplémentaires a plutôt été investie dans d’autres programmes, soit:

  • 150 000$ à des projets du Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal (BINAM), pour des dialogues citoyens avec l’Institut Pacifique, l’exposition La Valse des valises et un projet de «jeunes ambassadeurs du vivre ensemble» de la Table de concertation jeunesse de Montréal-Nord;
  • 150 000$ pour soutenir, par l’entremise du programme de Revitalisation urbaine intégrée (RUI), la tenue d’ateliers d’urbanisme participatif qui ont mené à des aménagements temporaires dans le nord-est;
  • et 20 000$ pour financer une campagne de sensibilisation au sujet de la violence conjugale.

Ainsi, seulement 80 000$ ont été injectés dans le programme de Prévention de la violence commise et subie chez les jeunes, pour la mise sur pied d’un nouveau projet d’accompagnement des jeunes judiciarisés de la Clinique juridique de Montréal-Nord.

Et ailleurs?

En 2021, l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles a aussi reçu 400 000$ supplémentaires pour soutenir les organismes communautaires. Le montant a été réparti entre différents projets de prévention de la délinquance et d’intervention auprès des jeunes adultes marginalisés.

Pour leur part, Saint-Léonard et Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension ont chacun reçu 200 000$. Encore là, l’argent a été totalement investi dans le programme de prévention de la violence chez les jeunes.

Un 200 000$ a été alloué pour des projets interarrondissements, entre autres pour les rencontres préparatoires au Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée.

Agir sur les déterminants

Ce n’est que récemment que l’arrondissement de Montréal-Nord aurait appris que sa situation différait de celles des autres arrondissements épaulés par la ville-centre au printemps dernier.

«Je trouve ça curieux. […] On ne sait pas pourquoi c’est comme ça à Montréal-Nord. Pour l’instant, je n’ai pas de réponse», a réagi la mairesse, Christine Black, en entrevue avec Métro.

Elle défend toutefois la façon dont les sommes ont été attribuées.

On agit sur les déterminants en lien avec la violence. Ce n’est pas d’agir directement sur le jeune armé qui va commettre des actes de violence. L’idée, c’est d’agir en amont.

Christine Black, mairesse de Montréal-Nord

La cheffe de division en développement social de l’arrondissement, Marie-Claude Fournier, affirme aussi n’avoir appris que récemment que les sommes avaient été ventilées différemment à Montréal-Nord. «La Ville de Montréal nous a donné 400 000$ par morceau, par programme», explique-t-elle.

De son côté, l’administration de Projet Montréal indique que les investissements supplémentaires de 400 000$ faisaient suite à une démarche de concertation avec les élus locaux.

«[Ils] répondaient aux besoins identifiés dans un plan d’action concerté avec les organismes communautaires. L’administration agit sur les différents facteurs de vulnérabilité et de défavorisation pouvant mener à la violence», a réagi le comité exécutif dans une déclaration écrite.

Depuis 2020, l’arrondissement de Montréal-Nord reçoit 125 000$ pour le programme de Prévention de la violence commise et subie chez les jeunes. Le budget en sécurité urbaine est passé à 525 000$ en 2021 grâce à la bonification offerte par l’administration Plante. Un budget qui sera maintenu en 2022 et qui est l’un des plus importants de la métropole.

Avec la collaboration de David Flotat et Yohann Goyat.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet