Soutenez

Des joueurs du CF Montréal à la rencontre des jeunes

Les enfants des camps de jour des Fourchettes de l’espoir étaient nombreux à vouloir un autographe.
Les enfants des camps de jour des Fourchettes de l’espoir étaient nombreux à vouloir un autographe. Photo: Anouk Lebel, Métro

Dix joueurs professionnels du CF Montréal ont pris une pause de l’entraînement pour insuffler la passion du soccer aux enfants des camps de jour de Montréal-Nord. De véritables modèles, surtout que certains d’entre eux se préparent à représenter le Canada à la Coupe du monde – une première en 36 ans.

Samuel Piette est l’un de ceux qui seront de l’équipe nationale et était l’un des joueurs que les jeunes ont pu rencontrer brièvement, après des «cliniques» menées par l’Académie du CF Montréal au parc Saint-Laurent le 12 juillet.

«Quand j’étais plus petit, j’avais des modèles dans l’Impact ou mes parents, mes idoles. Je pense que quand tu en deviens un, tu ne réalises pas toujours que tu en es un. Ça fait chaud au cœur, ça donne un petit boost de motivation pour être une bonne personne, un bon modèle pour eux», a confié le milieu de terrain de 27 ans, en entrevue avec Métro.

Ces enfants, il a donc déjà été à leur place, à rêver de soccer professionnel.

D’être ici, ça rend leur rêve plus accessible, car ils peuvent être proches de nous, réaliser qu’on est humains. 

Samuel Piette, joueur du CF Montréal

Passion ballon

Fan de première heure de soccer et du CF Montréal, la directrice des Fourchettes de l’espoir, Brunilda Reyes, n’a pas tardé à se manifester quand elle a appris que l’équipe recommencerait ses cliniques dans les communautés.

«À Montréal-Nord, on était prêts à les recevoir. On a un terrain de soccer FIFA et on a été choisis», a-t-elle dit, tout sourire.

Parmi tous les sports, pourquoi est-ce le soccer qui a ainsi gagné son cœur? «J’adore le soccer. C’est une activité familiale extraordinaire. On va aux matchs avec toute la famille. C’est très accessible», a souligné Mme Reyes, qui passe elle-même tous ses samedis au stade Saputo.

Elle souligne vouloir faire en sorte que les jeunes rencontrent ceux qu’ils voient à la télévision.

Le 6 août, elle amènera d’ailleurs 60 jeunes du programme Ma première expérience de travail voir un match, pour leur faire partager sa passion.

Célébrer le soccer

Lui-même un ancien joueur de l’Impact, le nouveau président et chef de la direction du CF Montréal, Gabriel Gervais, a surtout encouragé les jeunes à s’amuser, dans l’espoir bien sûr que certains aient la piqûre pour ce sport.

«C’est pour s’amuser avant tout. Mais peut-être que quelques-uns deviendront des mordus et souhaiteront jouer de façon professionnelle un jour. On sait qu’il y a du talent qui sort d’ici», a-t-il souligné.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.