Ouest-de-l’Île

Un avocat évaluera les recours possibles

Après avoir vu la firme de construction en charge de travaux de réfection de la piscine de son centre récréatif terminer les travaux avec trois mois de retard, la Ville étudie désormais la possibilité d’intenter des procédures judiciaires. Un avocat a été mandaté lundi soir par les élus de Beaconsfield afin d’étudier le dossier.

Les travaux devaient être terminés pour la fin du mois de septembre 2016, mais la piscine de l’établissement n’a pu ouvrir qu’à partir de la semaine du 19 décembre 2016

Ce retard avait causé l’annulation de toutes les activités automnales du club de nage synchronisée Beaconsfield Synchro et du club de natation Bluefins.

C’est l’avocat Marc-André LeChasseur qui a été mandaté pour représenter les intérêts de la Ville

Les travaux ont été effectués par la compagnie Construction Sojo Inc. pour un montant total de près de 315 000$.

 

 

Articles récents du même sujet