Ouest-de-l’Île
05:00 30 mai 2021 | mise à jour le: 7 juin 2021 à 14:45 temps de lecture: 3 minutes

Beaconsfield déclare l’urgence climatique

Beaconsfield déclare l’urgence climatique
Photo: Gracieuseté de la ville de BeaconsfieldLa mairie de Beaconsfield a déclaré l’urgence climatique.

Suite à son conseil municipal du 17 mai, la ville de Beaconsfield a adopté un Plan d’action climatique. L’objectif? Réduire drastiquement les gaz à effet de serre (GES).

«Ça fait longtemps que la ville de Beaconsfield s’est jointe à la lutte pour les changements climatiques», assure Georges Bourelle, maire de Beaconsfield.

En 2019, la ville a lancé le projet i3P afin de faire un point sur les émissions de GES et identifier de possibles actions locales pour les réduire.

En découle aujourd’hui le Plan d’action climatique qui comporte deux volets: le corporatif (les objectifs de la mairie), et la collectivité (ceux des citoyens).

«Dans notre volet corporatif, nous souhaitons réduire les GES de 44% d’ici 2030, et de 24% dans la collectivité d’ici 2040», explique Georges Bourelle. Pour appuyer l’importance de la situation, Beaconsfield a déclaré l’Urgence climatique.

«Il est de notre responsabilité de mettre en œuvre des actions climatiques concrètes et de franchir les prochaines étapes ensemble. Les actions entreprises serviront à rendre notre collectivité plus résiliente face aux changements climatiques», affirme le maire.

Ainsi, le Plan d’action corporatif consiste à réduire la dépendance des bâtiments de la mairie aux énergies fossiles, favoriser le passage à des transports à faible émission de carbone, augmenter le nombre de voitures électriques et hybrides, installer davantage de stations de recharge et adopter l’éclairage LED lorsque applicable.

Poser des gestes

Du côté de la communauté, la ville de Beaconsfield va demander à ses citoyens de passer de la parole aux actes.

Du 31 mai au 6 juin 2021, se tiendra la semaine de l’action climatique. «On demande aux gens de poser des petits gestes chaque jour afin d’aider à combattre les changements climatiques. C’est un début, c’est une façon pour nous de sensibiliser les résidents à l’importance de prendre des mesures concrètes pour réduire les GES», explique Georges Bourelle.

Ils peuvent ainsi planter un arbre chez eux (ou demander à la Ville de planter un arbre sur le terrain municipal devant leur propriété), planter des fruits et légumes, aider à nettoyer les parcs ou espaces verts, faire du compostage ou encore acheter local. «Ça fait longtemps qu’on a introduit le compostage à la maison, on fournit les composteurs gratuits aux résidents s’ils veulent en avoir un», assure Monsieur Bourelle. Les participants sont ensuite invités à partager leurs actions sur les réseaux sociaux.

50 040

La quantité en tonnes de gaz à effet de serre émis en 2017 par Beaconsfield.

Articles similaires